Le CFCM pour « la compatibilité » de la foi musulmane avec le respect des principes de la République

18 janvier 2021 - 14h00 - France - Ecrit par : J.K

Les membres du Conseil français du culte musulman (CFCM), ont signé une « charte des principes » de l’islam de France. L’initiative a été saluée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Le souhait émis par le chef de l’État français il y a trois mois, sur la création d’une charte des valeurs de l’islam vient d’être réalisé. Après une vraie bataille, le CFCM a marqué son accord ce samedi 16 janvier. Le texte de sept à huit pages, confirme principalement, « le principe de l’égalité hommes-femmes », « la compatibilité » de la foi musulmane avec la République et met l’accent sur « le rejet de l’instrumentalisation de l’islam à des fins politiques » et la « non-ingérence » des États étrangers, a indiqué le président du CFCM, Mohammed Moussaoui, dans un communiqué, fait savoir RTL.

Cette charte qui a été présentée à Emmanuel Macron, a été saluée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, à qui la charte a été présentée samedi à Beauvau, notifiant « une avancée très significative » et la marque d’un engagement contre « l’islam politique ». Cependant, les discussions persistent toujours au sein du CFCM en ce qui concerne la création du Conseil national des imams voulu par le président français. Le recteur de la Grande mosquée de Paris avait annoncé qu’il quittait les négociations du Conseil national des imams demandé par Macron en dénonçant « la composante islamiste » au sein du CFCM. Ainsi, des accrochages ont lieu entre les neuf fédérations du CFCM, surtout en ce qui concerne les questions de l’apostasie ou de l’islam politique, a indiqué une source proche du dossier.

Pour rappel, mi-novembre, Emmanuel Macron avait appelé les représentants musulmans à mettre un terme à certaines « ambiguïtés » et envisageait également radier de France, d’ici quatre ans, 300 imams étrangers « détachés » par la Turquie, le Maroc et l’Algérie. Entre-temps, la France a connu deux attentats, celui de l’enseignant Samuel Paty et celui de la basilique de Nice.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Ahmed El Moussaoui - Islam

Aller plus loin

Organisation de l’Islam en France : l’Etat ne doit pas "se substituer" aux Musulmans

Le président français envisage de construire un «  islam de France  », à travers un «  label  » pour les imams et autres. Bien que plusieurs approuvent l’idée d’Emmanuel...

Emmanuel Macron attend des responsables musulmans une « charte des valeurs républicaines »

Les dirigeants du culte musulman ont présenté mercredi dernier au président français Emmanuel Macron, à sa demande, le plan d’un conseil national des imams. Ce conseil aura pour...

Le CFCM contre l’imposition du port du voile aux enfants

Face à la commission de l’Assemblée nationale, Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a affiché son opposition à l’imposition du port du...

France : les recommandations du CFCM pour une reprise réussie des cérémonies religieuses

Au terme d’une réunion de son bureau exécutif par visioconférence, samedi 9 mai dernier, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a fait des recommandations au gouvernement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Officiel : l’Aid al fitr en France, mercredi 10 avril

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris, avec plusieurs fédérations musulmanes nationales, s’est réunie pour la Nuit du Doute, ce lundi 8 avril 2024, 29ᵉ jour du mois béni de Ramadan 2024-1445/H, indique la Grande Mosquée de Paris dans...

Ramadan 2024 au Maroc : voici le montant de la Zakat

Le Conseil supérieur des Oulémas a fixé, il y a quelques jours, le montant minimum de la Zakat Al Fitr au titre de l’année 2024/1445.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.