Une « formation prénuptiale » avant tout mariage au Maroc

6 novembre 2022 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Au Maroc, les personnes désireuses de se marier devront mener de nouvelles démarches avant de conclure le contrat de mariage.

Les futurs mariés devront suivre une formation prénuptiale qui sera dispensée par les adouls et obtenir un certificat d’aptitude pour la vie conjugale, fait savoir l’hebdomadaire La Vie éco. C’est une démarche nécessaire à mener avant de conclure l’acte de mariage. C’est un projet financé par le Fonds des nations unies pour la population (FNUAP) qui a signé une convention avec l’Ordre national des adouls. Il est calqué sur le modèle canadien.

À lire : Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

La phase pilote du projet est une formation (communication stratégique) axée sur la sensibilisation des futurs mariés, des jeunes et de leurs familles, aux devoirs et aux droits. À Oujda, certains jeunes ont déjà reçu cette formation. Selon un membre de l’Ordre national des adouls, il n’est point question de mener cette démarche avant le mariage. Pour l’heure, elle n’est donc pas obligatoire. En outre, il est prévu l’organisation d’une formation au profit de 340 adouls dans six régions qui formeront, à leur tour, les futurs mariés.

À lire : Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Ce projet essuie déjà des critiques. « Le principe de vouloir sensibiliser les jeunes aux devoirs et aux droits est en soi louable, d’autant plus que l’éducation sexuelle relève des tabous dans la société marocaine », affirme le spécialiste, estimant toutefois que confier cette mission à des adouls « n’est pas judicieux dans la mesure, où ces derniers envisagent leurs rôles sur un registre conservateur qui relève d’une interprétation restrictive de la religion ». Selon lui, cette mission doit être confiée à l’école.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mariage

Aller plus loin

Tanger : le mariage tout en couleurs de la présentatrice saoudienne Lojain Omran (vidéo)

Le Maroc est pour certains la destination privilégiée pour les vacances et pour d’autres comme la présentatrice saoudienne Lojain Omran, un lieu privilégié pour s’unir pour la vie.

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du...

Comment le Maroc compte mettre fin au mariage des mineurs

Le ministère public travaille à mettre fin au mariage des mineurs au Maroc. Dans ce sens, il a élaboré un plan d’action intégré contre le phénomène.

France : la justice reporte le mariage d’un ancien imam, menacé d’expulsion

Le maire de Hautmont a informé un ex-responsable d’un lieu de culte musulman menacé d’expulsion, de la décision de reporter la célébration de son mariage initialement prévu le 3...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hiba Abouk et Achraf Hakimi séparés ? Hiba Abouk répond

Hiba Abouk, femme d’Achraf Hakimi, répond aux rumeurs de ces derniers jours annonçant une prétendue crise dans son couple. L’actrice d’origine tuniso-libyenne assure qu’il s’agit de fake news.

Divorces au Maroc : Une tendance inquiétante à la hausse

Au Maroc, le nombre de mariages a considérablement baissé, tandis que les cas de divorce ont enregistré une forte hausse au cours des quinze dernières années. C’est ce qu’indique le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Au Maroc, le parti au pouvoir dit niet au mariage homosexuel

Le parti Rassemblement national des Indépendants (RNI) présidé par Aziz Akhannouch, chef du gouvernement marocain, affiche son opposition au mariage homosexuel.

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Le mariage des mineures au Maroc : une exception devenue la règle

Depuis des années, le taux de prévalence des mariages des mineurs évolue en dents de scie au Maroc. En cause, l’article 20 du Code de la famille qui donne plein pouvoir au juge d’autoriser ce type de mariage « par décision motivée précisant l’intérêt...

Le mariage des mineurs diminue au Maroc

Après une hausse en 2021, le nombre de mariage de mineurs a diminué l’année dernière. Cela représente certes une note positive, mais il y a encore du chemin à faire pour en finir avec cette pratique.

Malgré les obstacles juridiques, la polygamie persiste au Maroc

Alors que le gouvernement est en train de plancher sur une réforme du Code de la famille, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire vient de publier son rapport sur la polygamie dans lequel on apprend que quelque 20 000 demandes pour un deuxième...

Le mariage qui a sauvé un village

La célébration d’un mariage a sauvé tous les habitants d’un village marocain lors du tremblement de terre meurtrier du 8 septembre, qui a détruit leurs maisons.

Hôtels au Maroc : la fin du certificat de mariage ne plaît pas à tout le monde

Au Maroc, la levée de l’exigence d’un certificat de mariage dans les hôtels est loin de faire l’unanimité. Alors que certains Marocains ont célébré cette évolution comme une étape vers plus de liberté personnelle et de vie privée, d’autres estiment que...