Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

1er septembre 2022 - 11h40 - France - Ecrit par : S.A

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un mariage posthume.

Diagnostiqué avec un double cancer en 2019, Mustapha, un électricien de formation, avait décidé de se marier avec Henriette l’année suivante, afin de la mettre à l’abri du besoin. Il avait enclenché les procédures administratives, mais la crise sanitaire liée au Covid-19 a freiné l’élan de ce couple de Saint-Laurent-du-Var. « Le traitement médical était très lourd. Il était très fatigué, affaibli, et ne pouvait pas toujours se déplacer. Puis avec les confinements successifs, on ne pouvait pas se rendre au consulat du Maroc, à Marseille », raconte à Nice-matin sa fiancée. Le couple n’a pas reçu le certificat de coutume que le Maroc devait lui envoyer et qui attestait que le futur mari, n’était pas déjà marié dans son pays d’origine jusqu’en août 2021, où Mustapha décède.

À lire : Un livre-témoignage sur le mariage mixte entre un Marocain et une Française

Après le décès de son fiancé, Henriette se bat pour épouser le père de ses deux enfants, afin d’obtenir « la reversion » de sa « retraite » et de respecter la volonté de Mustapha. Mais elle se heurte à d’énormes difficultés. Si en France, le mariage posthume est autorisé, ce n’est pas le cas au Maroc. La Laurentine de 57 ans envoie son dossier au ministère de la Justice, en novembre 2021. Ce dernier lui adresse une correspondance en juillet 2022, pour lui expliquer que la loi du pays de son défunt fiancé n’admet pas le mariage posthume. Elle a deux mois – jusqu’au 25 septembre –, pour engager un avocat et formuler un recours. « Je suis en train de constituer un dossier », livre-t-elle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Mariage - Décès - MRE

Aller plus loin

Maroc : les ravages du mariage sur reconnaissance de dette

Une forme de mariage peu médiatisée est en train de prendre de l’ampleur dans certaines régions du Maroc, selon une émission diffusée sur la chaîne Al Aoula. Il s’agit du...

Mariage d’Abd El Fattah Grini et de Jamila El Badaouiila

Les chanteurs Abd El Fattah Grini et Jamila El Badaouiila se sont mariés à l’hôtel Palace Layali à Casablanca.

Au Maroc, les mariages des mineures de plus en plus refusés

Au Maroc, 20 200 demandes d’autorisation d’épouser une mineure faites aux tribunaux marocains ont été refusées en 2021 suite aux requêtes des parquets compétents.

Maroc : elle se suicide après une promesse de mariage non tenue

Une femme enceinte de 23 ans s’est suicidée à Boujdour. À l’origine de ce suicide, une promesse de mariage non tenue.

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE et l’OCDE : l’heure de la renégociation fiscale

Le gouvernement marocain affirme vouloir préserver les intérêts des six millions de Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il entend engager dans les prochains jours des négociations avec l’OCDE pour revoir les conventions relatives à l’échange des...

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Enseignement supérieur : le Maroc attend la compétence MRE

Le ministère de l’Enseignement supérieur, en collaboration avec le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et le Centre national de la recherche scientifique et technique (CNRST), a organisé samedi à Rabat, l’Assise de la 13ᵉ Région...

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Football : la stratégie de la FRMF pour attirer les binationaux

La sélection marocaine de football est composée de plusieurs joueurs binationaux qui ont opté pour le Maroc au détriment de la Belgique, de l’Espagne, des Pays-Bas, de l’Italie et bien d’autres. Derrière ces choix parfois difficiles, se trouve un...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Saad Lamjarred et Ghita El Allaki organiseront un mariage au Maroc

Le chanteur marocain Saad Lamjarred vient de confirmer dans un live sur Instagram l’organisation prochaine au Maroc, d’une vraie fête de mariage avec Ghita El Allaki.

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.