Visé par un mandat d’arrêt, un Français arrêté à Marrakech

14 février 2022 - 07h26 - France - Ecrit par : S.A

Accusé de blanchiment d’argent, un Français a été arrêté samedi 12 février dernier à Marrakech. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international.

Ce ressortissant français est un collectionneur d’art en Belgique. Il réside à Marrakech où il a été arrêté samedi dernier pour des accusations de blanchiment d’argent. Le septuagénaire est accusé de mener des activités illégales.

Selon la Direction générale de la sûreté nationale marocaine (DGSN), cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les individus impliqués dans les réseaux criminels organisés transnationaux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Blanchiment d’argent - Arrestation

Aller plus loin

Cinq Français arrêtés à l’aéroport d’Agadir

Des agents de la Sûreté nationale de l’aéroport d’Agadir-Al Massira ont procédé samedi dernier à l’arrestation de cinq touristes français. Ils auraient présenté de faux tests PCR.

Marrakech : mandat d’arrêt international émis contre un homme d’affaires libanais

Un mandat d’arrêt international a été émis contre un Libanais résidant à Marrakech depuis 22 ans accusé d’avoir escroqué des hommes d’affaires et des députés au Maroc, avant de...

Qui est Sofiane Hambli, le Français arrêté au Maroc ?

Le Français d’origine algérienne arrêté dans une clinique de Tanger, au Maroc vendredi dernier a pour nom Sofiane Hambli. Personnage-clé du scandale de l’importation en France...

Un Français arrêté au Maroc

Les éléments du service préfectoral de la police Judiciaire de Tanger ont procédé, vendredi, à l’arrestation d’un ressortissant français d’origine algérienne. Il serait impliqué...

Ces articles devraient vous intéresser :

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Le Maroc lance une opération de régularisation sur les avoirs détenus à l’étranger

L’Office de Changes informe les personnes physiques et morales résidentes au Maroc, disposant d’une résidence fiscale, d’un siège social ou d’un domicile fiscal au Maroc, et ayant constitué des avoirs et liquidités à l’étranger avant le 1ᵉʳ janvier...

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.