Deux Français arrêtés au Maroc

27 août 2023 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Deux Français ont été arrêtés samedi à Tanger par les policiers de la sécurité. Il leur est reproché une conduite dangereuse menaçant la sécurité des automobilistes et des piétons.

L’un des suspects est un Français d’origine marocaine tandis que l’autre est un Français d’origine algérienne. Selon les explications d’une source sécuritaire, ils se trouvaient à bord d’une voiture immatriculée à l’étranger et faisaient du drift, une conduite dangereuse menaçant la sécurité des automobilistes et des piétons, rapporte Hespress. Il aurait également insulté un agent public dans l’exercice de ses fonctions.

À lire : Un Français condamné à 30 ans de prison au Maroc

Les enquêteurs ont réussi à identifier les deux suspects dans le cadre des procédures de perquisition. Ils ont ensuite procédé à leur arrestation dans un hôtel. Pour l’heure, ils ont été placés en garde à vue dans le cadre d’une enquête qui se déroule sous la supervision du parquet compétent.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Tanger - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Arrestation

Aller plus loin

Un Français d’origine algérienne arrêté au Maroc

Accusé d’agression physique grave, un Français d’origine algérienne vient d’être arrêté à Casablanca.

Combien de Français sont-ils en prison au Maroc ?

Selon le dernier décompte de la Délégation générale de l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), bon nombre de Français figurent parmi les étrangers détenus...

Un Français condamné à 30 ans de prison au Maroc

L’auteur d’un double infanticide survenu en novembre 2022, un ressortissant français, a été condamné à une peine de 30 ans de prison par la cour d’appel de Marrakech. Ancien...

Un Français arrêté au Maroc

Un ressortissant français résidant de façon illégale au Maroc a été arrêté par les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Fès. La justice française avait...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.