Recherche

Des camping-caristes français au Maroc : "Nous nous sentons abandonnés"

© Copyright : DR

25 mai 2020 - 13h30 - Société

Arrivés début février au Maroc, Pierrette et Gérard, 75 ans, originaires de Gournay-en-Bray, en Seine-Maritime se retrouvent confinés dans leur camping-car à Agadir. Sans information sur un éventuel rapatriement, ils n’espèrent que l’entrée en déconfinement du pays pour rentrer en France.

À leur arrivée au Maroc, les deux septuagénaires ont visité le sud du pays, avant de remonter vers Agadir et le camping International, où ils y stationnent leur véhicule de 15 mètres carrés, rapporte France Bleu. "C’était quelques jours avant le début du confinement le 16 mars. Cela fait maintenant plus de deux mois que nous sommes ici", précise Pierrette.

Il leur est difficile de quitter le Maroc. La septuagénaire désespère et se lamente. "Je paie 300 euros de loyer par mois pour être inerte, ne rien voir autour de moi. Les magasins sont fermés et la circulation limitée," se désole Pierrette.

À en croire la Gournaisienne, quelques billets de ferry sont proposés à destination de la France ou de l’Espagne, mais ils seraient déjà réservés ou hors de prix. "Certains, dans le même cas que nous, ont des difficultés, le prix d’un retour monte parfois jusqu’à 800 euros et ils n’ont toujours pas de réponse, ils sont toujours là, explique-t-elle. Je ne veux pas payer pour rien."

Elle a beau lancer des appels aux autorités pour avoir des informations sur un éventuel rapatriement, elle ne recevra aucune réponse. "Nous nous sentons abandonnés. Est-ce qu’il faut rester là encore pendant plusieurs mois ? On ne sait pas, on a aucune information, ni des autorités françaises, ni des autorités marocaines, déplore Pierrette. Nous avons de la famille qui nous attend. On ne sait rien."

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact