Mort de Thomas : vague d’actes anti-musulmans en France

26 novembre 2023 - 22h00 - France - Ecrit par : S.A

Après la mort de Thomas, jeune lycéen de 16 ans, tué en marge d’une fête de village à Crépol, dans la Drôme, deux mosquées ont été visées par des tags islamophobes et des menaces de mort sur fond de représailles.

Des mosquées font face à des actes d’intimidation et de représailles, après la mort de Thomas, l’adolescent, poignardé à la sortie d’un bal de village et dont le meurtre est qualifié par l’extrême droite de « racisme anti-blanc ». « Justice pour Thomas, ici on est en France, morts aux Arabes ». Cette inscription, ainsi que des menaces de mort et des croix celtiques, taguées dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 novembre, ont été retrouvées, sur le portail de la mosquée de Cherbourg-en-Cotentin, et dans les alentours d’Octeville, dans la Manche. « Un acte odieux » que dénonce le maire de Cherbourg-en-Cotentin, Benoît Arrivé. L’édile a apporté « tout son soutien à la communauté musulmane », de même que le sénateur (PS) de la Manche, Sébastien Fagnen, qui a dénoncé « les expressions haineuses débridées de ces derniers temps qui n’épargnent plus notre ville ». Une plainte a été déposée au nom de l’Association culturelle islamique (ACI) qui gère la mosquée.

À lire : La Grande mosquée de Paris s’inquiète de la montée de l’islamophobie en France

À Valence, l’association gestionnaire de la mosquée a reçu, samedi 25 novembre, un courrier également en lien avec le meurtre du jeune Thomas. « Un bon musulman est un musulman mort. Justice pour Thomas », peut-on lire dans la correspondance. Cette lettre est accompagnée d’une caricature de Charlie Hebdo montrant le prophète Mohammad nu. Dans une déclaration à France bleu, Mustapha Laqli, porte-parole de l’association Al Fourqane qui gère le lieu de culte dit avoir porté plainte dans la matinée. « Évidemment que la mosquée, comme l’ensemble des musulmans, dénoncent le meurtre du jeune Thomas avec la plus grande fermeté et nous avons une pensée pour sa famille », a-t-il affirmé.

À lire : « Nous brûlerons vos mosquées » : une enquête ouverte à Nanterre


Il dit condamner « toute forme de violence. Et nous regrettons l’amalgame entre l’islam et ce genre de comportements criminels. Nous en appelons à l’intelligence de nos concitoyens pour ne pas rentrer dans ce jeu-là, nous ne voulons pas de guerre de civilisation. » Les mosquées de Cherbourg et de Valence peuvent compter sur le soutien du Conseil français du culte musulman (CFCM). L’organisation musulmane a invité « l’ensemble des mosquées de France à la vigilance face à ces provocations qu’il ne faut en aucun cas sous-estimer ». Et d’ajouter : « tout courrier de cette nature doit faire l’objet d’une plainte dans un commissariat de police ou une brigade de gendarmerie ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Islamophobie - Islam

Aller plus loin

« Nous brûlerons vos mosquées » : une enquête ouverte à Nanterre

La mosquée Ibn Badis a porté plainte après avoir reçu des menaces de mort dans une lettre datée de début octobre. Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête.

Menace d’explosion à la mosquée de Bayonne

La mosquée de Bayonne a été visée vendredi par une alerte à la bombe. La police nationale a bouclé le secteur afin de procéder à la recherche d’éventuels explosifs. Après...

Médias en France : la Grande Mosquée de Paris sonne l’alarme sur l’islamophobie

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-eddine Hafiz, s’inquiète de la montée « dangereuse » des discours anti-musulmans en France et l’a fait savoir à l’Autorité de...

La Grande mosquée de Paris s’inquiète de la montée de l’islamophobie en France

La Grande mosquée de Paris se dit « extrêmement préoccupée par la forte montée » des actes et des discours anti-musulmans en France.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Le Maroc débutera le ramadan le mardi 12 mars

Le mois de Ramadan débutera bel et bien mardi 12 mars 2024 au Maroc. Le ministère des Habous et des Affaires islamiques l’a annoncé ce dimanche 10 mars, après l’observation du croissant lunaire.

Maroc : ils paient les dettes des plus pauvres

De jeunes Marocains, influenceurs, artistes et personnalités sont à l’origine d’une initiative visant à soutenir les familles dans le besoin en cette période de ramadan, mais aussi à les aider à éponger leurs dettes.

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

Début de Ramadan au Maroc : décision ce dimanche

Les Marocains sont fixés ce dimanche 10 mars sur le début et la fin du ramadan. Quand commence le mois sacré au Maroc ?

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 11 mars dernier, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil théologique musulman de France (CTMF) a annoncé samedi la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne à l’occasion de l’entame de la dernière...