Médias en France : la Grande Mosquée de Paris sonne l’alarme sur l’islamophobie

9 novembre 2023 - 12h00 - France - Ecrit par : A.P

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-eddine Hafiz, s’inquiète de la montée « dangereuse » des discours anti-musulmans en France et l’a fait savoir à l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) qu’il appelle à plus de vigilance et d’action.

Dans une lettre adressée à Roch-Olivier Maistre, président de l’Arcom, Chems-eddine Hafiz a exprimé son inquiétude quant à la montée, dans les médias et sur les réseaux sociaux, des discours haineux qui portent atteinte à des groupes et des personnes en raison de leur appartenance religieuse. « Nous ne pouvons rester insensibles et passifs face à la libération et à la banalisation d’une parole essentialiste, stigmatisante, raciste et haineuse contre nos concitoyens musulmans », a-t-il écrit.

À lire : La Grande mosquée de Paris s’inquiète de la montée de l’islamophobie en France

« La multiplication, la répétition et la gravité de ce type de propos scandaleux tenus dans certains médias et par certaines personnalités médiatiques sont indignes » d’une France « si fondamentalement attachée à la liberté d’expression et aux débats d’opinion », dénonce le recteur de la Grande mosquée de Paris qui appelle à une « plus grande vigilance » et une action plus ferme de l’Arcom pour contrer cette « évolution dangereuse » qui met « en péril la cohésion de la communauté nationale et la coexistence religieuse » en France.

À lire : L’ampleur du racisme en France inquiète le Conseil de l’Europe

Chems-eddine Hafiz a également mis l’accent sur le rôle des médias dans la montée de ces discours haineux, exhortant l’Arcom à « sanctionner » les « dérives inacceptables » de certaines personnalités médiatiques. « La Grande Mosquée de Paris se réserve le droit de poursuivre en justice les personnalités tenant de tels propos » a-t-il prévenu. Vendredi, le recteur avait déjà interpelé les autorités françaises face à cette « libération progressive » d’une parole « raciste et haineuse contre les musulmans de France ».

Sujets associés : France - Religion - Islamophobie - Islam - Mosquée de Paris

Aller plus loin

Antisémitisme : la Grande Mosquée de Paris rectifie les propos d’un imam

La Grande Mosquée de Paris a tenu à se démarquer des propos de l’imam Abdelali Mamoun au sujet de la montée des actes antisémites en France, soutenant avoir une « confiance...

La Grande mosquée de Paris s’inquiète de la montée de l’islamophobie en France

La Grande mosquée de Paris se dit « extrêmement préoccupée par la forte montée » des actes et des discours anti-musulmans en France.

Patrick Bruel condamne les discours islamophobes en France

À l’occasion de la sortie de son 11ᵉ album, Patrick Bruel a exprimé son indignation contre les discours islamophobes entendus pendant la campagne de la dernière élection...

Alerte à la bombe : la Grande mosquée de Paris sous haute surveillance

La police judiciaire du 3ᵉ district de Paris mène une enquête après le signalement, le week-end dernier, de plusieurs fausses alertes à la bombe visant la Grande mosquée de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Officiel : voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer le début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Les écoles françaises au Maroc contraintes d’autoriser le voile ?

Sous la pression, les écoles de la Mission française au Maroc ont finalement dû adopter une nouvelle politique : le voile, auparavant strictement interdit, est désormais autorisé pour les étudiantes.

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.