Recherche

France : le cerveau de l’attentat d’Asni-Marrakech bientôt extradé au Maroc

© Copyright : DR

15 octobre 2021 - 14h20 - Monde - Par: S.A

En crise avec l’Algérie, la France a décidé d’extrader au Maroc Abdellatif Ziad, cerveau de l’attentat de 1994 contre l’hôtel Atlas Asni de Marrakech.

Les autorités françaises s’activent pour l’expulsion vers le Maroc d’Abdellatif Ziad, accusé d’être un collaborateur des renseignements algériens, et principal instigateur de l’attentat terroriste de 1994 contre l’hôtel Atlas-Asni de Marrakech, rapporte Assabah. Elles auraient déjà adressé une correspondance au régime algérien pour l’informer de cette décision.

Ancien du mouvement de la Jeunesse islamiste, Ziad s’était enfui en France depuis le Maroc. En 1984, il avait été expulsé par la France, s’était installé en Libye, puis avait rejoint l’Algérie où il avait implanté son groupe de combattants sous les ordres des services de renseignements algériens qui l’ont utilisé pour porter atteinte à la stabilité du royaume. Plusieurs tentatives de faire entrer des armes par la frontière algéro-marocaine avaient été déjouées.

À lire : Fusillade à Marrakech : le Maroc demande l’extradition d’un Maroco-néerlandais

Ziad s’envolera pour Paris afin de noyauter certains dirigeants du Front islamique du salut (FIS) algérien. Depuis la métropole, il aurait dirigé, sous les ordres des services algériens, des actions visant le Maroc, dont l’attentat de l’hôtel Atlas-Asni de Marrakech pour lequel il avait écopé d’une peine de huit ans de prison — il a purgé quatre ans avant d’être expulsé de la France en 2001.

Mots clés: Marrakech , Algérie , Extradition , Attentat

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact