L’Algérie accuse le Maroc de tentative d’attaque armée (vidéo)

14 octobre 2021 - 19h20 - Monde - Ecrit par : P. A

Les services de sécurité algériens soupçonnent le Maroc d’être derrière les attaques armées planifiées par un groupe séparatiste kabyle.

Selon un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), la police a démantelé cette semaine un réseau qualifié de « terroriste » par l’Algérie, car lié au Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK). Cette opération a permis d’arrêter 17 personnes soupçonnées de se préparer à mener des « actions armées visant à porter atteinte à la sécurité du pays avec la complicité de parties étrangères opérant sous le couvert d’associations et d’organisations de la société civile et basées dans l’entité sioniste (Israël) et dans un pays d’Afrique du Nord », indique le communiqué.

À lire  : L’Algérie accuse le Maroc de vouloir le « déstabiliser »

De manière indirecte, l’Algérie pointe ainsi du doigt le Maroc, pays avec lequel il a rompu en août ses relations diplomatiques et qu’il accuse de soutenir le MAK. Les tensions entre les deux pays se sont exacerbées après que l’ambassadeur du Maroc à l’ONU a diffusé une note lors d’une réunion du Mouvement des non-alignés, laquelle indiquait que « le vaillant peuple kabyle mérite […] de jouir pleinement de son droit à l’autodétermination ». A cela s’ajoute la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, sous l’égide des États-Unis qui ont en outre reconnu la marocanité du Sahara.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Vidéos

Aller plus loin

Ramtane Lamamra charge à nouveau le Maroc (vidéo)

Ramtane Lamamra, ministre algérien des Affaires étrangères, estime que le Maroc est allé trop loin dans la conspiration contre l’Algérie, en utilisant des membres de groupes...

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir le « déstabiliser »

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune accuse le Maroc, sans le nommer, de vouloir déstabiliser son pays à travers des relais médiatiques. Des déclarations en rajoutent aux...

L’Algérie accuse le Maroc de « guerre en sourdine »

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir détruire son économie en inondant le marché national de fausse monnaie.

Un militaire algérien tué par une bombe près de la frontière marocaine

Un attentat à la bombe est survenu mercredi près de la frontière algéro-marocaine, plus précisément dans la commune de At-Boussaïd à l’Ouest de la wilaya de Tlemcen. Le bilan...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.