Recherche

Comment un réseau a blanchi des millions d’euros issus du haschich marocain

16 septembre 2018 - 12h40 - Monde

Vaste réseau de blanchiment de l’argent issue du trafic de drogue

Les chiffres ont de quoi donner le tournis. Plusieurs dizaines de millions d’euros issus du trafic de drogue en provenance du Maroc ont été blanchis avec des comptes bancaires situés dans des paradis fiscaux.

Le procès des membres de ce réseau doit débuter demain à Paris. Des centaines de kilos voire des tonnes de cannabis ont été importés du Maroc via l’Espagne par ce réseau dont le chef est Rachid Mimoun, un Franco-algérien de 45 ans. Avec l’aide de la famille El Maleh, l’argent transitait par des sociétés-écrans et des comptes bancaires de fraudeurs fiscaux. Des commerçants chinois spécialisés dans le textile installés à Paris étaient également sollicités.

Concrètement, c’est l’un des frères, Meyer El Maleh, qui est aujourd’hui soupçonné par les enquêteurs d’avoir monté ce vaste réseau de blanchiment. Gérant d’une société de gestion de patrimoine en Suisse, il chargeait son frère de remettre l’argent liquide issu du trafic de cannabis quand ses clients français souhaitaient le rapatrier discrètement. Son autre frère, Nessim, débitait les comptes chez HSBC en Suisse et répartissait l’argent dans des sociétés-écrans en Grande-Bretagne et ensuite vers des trafiquants de drogue marocains.

En tout, 17 personnes âgées de 20 à 80 ans sont aujourd’hui poursuivies par la justice dans le cadre de son procès prévu jusqu’au 12 octobre prochain.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact