Recherche

France : la communauté musulmane autorisée à se rendre à la mosquée

© Copyright : DR

24 mai 2020 - 20h00 - Monde

La reprise des cérémonies religieuses est officiellement autorisée en France, notamment pour la communauté musulmane. Une reprise qui va s’effectuer dans le respect des mesures barrières contre la pandémie du covid-19. Le ministère de l’Intérieur et les responsables des cultes se sont entendus, vendredi soir, lors d’une réunion sur la question.

Les cérémonies religieuses dont le culte musulman, reprennent selon des modalités fixées par un décret publié au journal officiel et immédiatement entré en vigueur. Le ministère de l’Intérieur et les responsables des cultes sont tombés d’accord sur les mesures à prendre pour assurer la sécurité sanitaire de tous dans le cadre de la reprise des cérémonies religieuses, a-t-il indiqué dans un communiqué. Les fidèles doivent observer la désinfection des mains, le port obligatoire du masque et le filtrage à l’entrée des lieux de culte. Le décret pris à cet effet, vient compléter celui du 11 mai sur les mesures de lutte contre le coronavirus dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) avait annoncé vendredi soir, que l’Aïd el-Fitr, la fête qui marque la fin du mois sacré de ramadan, aura lieu ce dimanche, mais pas dans les mosquées. Cependant, avec la prise de ce décret, l’Aïd el-Fitr pourra se célébrer dans les mosquées avec les prières collectives, tout en respectant les règles barrières. Car, le décret indique qu’il faut une personne à l’entrée des lieux de culte pour le respect du nombre de personnes prescrit.

"Les préfets de département pourront interdire l’ouverture ou ordonner la fermeture d’un lieu de culte si ces règles ne sont pas respectées", a précisé le ministère. "Nous avons travaillé et trouvé une solution pour permettre la reprise des cérémonies religieuses, tout en assurant la protection sanitaire de chacun", s’est réjoui Christophe Castaner, dans le communiqué. La reprise des célébrations avec public avait d’abord été annoncée pour le 2 juin, avant que le Premier ministre n’évoque la date du 29 mai.

Les responsables des lieux de culte et organisateurs des cérémonies doivent veiller à ce que les fidèles respectent les gestes barrières et la distanciation physique, portent un masque et se désinfectent les mains, a insisté le communiqué.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact