Recherche

France : un écrivain condamné pour ses propos haineux envers les Musulmans

© Copyright : DR

11 avril 2014 - 11h40 - Monde - Par: Bladi.net

Un écrivain proche de l’extrême droite française a été condamné hier, jeudi 10 avril, à 4 000 euros d’amende pour ses propos à l’encontre de la communauté musulmane. Renaud Camus devra également payer 500 euros d’amende au Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP).

Lors des assises internationales sur l’islamisation qui se sont déroulées à Paris en décembre 2012, l’homme avait déclaré en parlant de la communauté musulmane française : "Ce n’est pas à des voyous que vous avez affaire : c’est à des soldats. Enfin si, ce sont bien des voyous, mais ces voyous sont une armée, le bras armé de la conquête."

S’adressant à son public, Il avait reproché aux musulmans d’être des "colonisateurs" et de pratiquer le "nettoyage ethnique" envers ce qu’il appelle les indigènes, les Français de souche. Sachant qu’il pouvait être sous le coup de la loi, il avait parlé de "ménage" ou "ménage militaire" des colonisateurs qui préfèrent non seulement rester entre eux mais aussi "reprochent aux indigènes de ne pas les accueillir suffisamment ni assez bien".

Pour la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, les propos de l’écrivain "constituent une très violente stigmatisation des musulmans".

Le MRAP s’est félicité de cette condamnation "qui constitue un avertissement à toutes celles et ceux qui instrumentalisent les religions de quelque nature qu’elle soit pour exacerber les haines racistes".

Luc Roche, un professeur de philosophie, a lui aussi été condamné à payer 2 000 euros d’amende et à verser 500 euros de dommages et intérêts au mouvement contre le racisme et à s’acquitter de 1000 euros pour les frais de justice.

Mots clés: Paris , Religion , Droits et Justice , Racisme

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact