France : l’épicier marocain ne sera pas expulsé

21 avril 2014 - 10h43 - Ecrit par : Bladi.net

Il y aurait finalement eu plus de peur que de mal ! Hassan Abou, l’épicier marocain, restera en France. L’affaire avait fait couler beaucoup d’encre et une commune entière en France s’était mobilisée pour empêcher l’expulsion du Marocain. Heureusement, ce dernier vient d’obtenir un titre de séjour.

Depuis 9 ans qu’il travaillait dans le magasin Proxi d’Hermonville, Assan Abou n’a jamais été déclaré par son patron qui lui versait uniquement 900 euros en liquide mensuellement. L’URSSAF ayant appris l’existence de ce travail au noir, a décidé de mettre la préfecture de la Marne sur la piste du marocain, ce qui aurait pu entraîner son expulsion.

Mais c’était sans compter la municipalité d’Hermonville et ses habitants qui se sont mobilisés contre cette éventuelle expulsion pour ainsi prouver que le marocain était parfaitement intégré dans la commune.

Au-delà de cet aspect d’intégration, Hassan travaillait chaque jour de la semaine, de 8 h à 21h, sans jamais prendre de vacances. Ce sont donc des milliers d’heures supplémentaires non payées dont Hassan Abou n’a jamais profité, tout en ayant été menacé d’expulsion à cause de ce même travail.

Comme le dit le site de France 3 : « De pétitions en rendez-vous, le préfet finit par abroger l’arrêté d’expulsion et délivre un titre de séjour de 30 jours avec obligation de travailler ».

Toujours selon la même source : « le patron malhonnête est poursuivi par l’URSSAF et les Impôts. Il risque une amende de 45 000 euros et 3 ans d’emprisonnement. En outre, l’avocat de Hassan, Me Miravete va tenter une action devant les Prud’homme pour que l’employeur paie les 46 800 heures supplémentaires non-payées ».
Affaire à suivre.

Tags : Immigration clandestine - France - Intégration - Expulsion

Nous vous recommandons

Des Marocains perdent leur nationalité belge

Condamnés par défaut en Belgique pour terrorisme, treize combattants — majoritairement des Belgo-Marocains — partis en Syrie ou en Afghanistan, ont été déchus de leur nationalité belge par la cour d’appel de...

Ikea lance une collection « Maroc »

Les magasins Ikea viennent d’ajouter à leur catalogue une nouvelle collection de décoration d’intérieur inspirée du Maroc.

Casablanca, 5e ville la plus sûre du monde arabe

Casablanca occupe le 55ᵉ rang mondial et le 5ᵉ rang dans le monde arabe parmi les 60 villes les plus sûres du monde dans le classement du magazine britannique The Economist.

Sebta se meurt sans Marocains

Deux mois après la réouverture de la frontière de Sebta avec le Maroc, le trafic de marchandises n’a toujours pas repris. Les entreprises locales demandent aux autorités de prendre les dispositions pour trouver une solution à ce problème qui bloque la...

Omra : voici la liste des agences de voyages sanctionnées

Le ministère du Tourisme vient de publier la liste des agences de voyage sanctionnées dans le cadre de l’organisation de la Omra de cette année. Elles n’auraient pas respecté les cahiers de charges et leurs engagements vis-à-vis des...

Le vol d’électricité coûte très cher à l’ONEE

Face aux actes de vandalisme des équipements électriques et de vol d’électricité, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) veut renforcer son dispositif à travers une série de mesures.

Violemment agressé en Espagne, un Marocain décède

Mohamed Youb, le jeune marocain, victime d’une violente agression en juillet dernier à Cales à Majorque, a finalement rendu l’âme vendredi matin à l’hôpital de Son Espases où il était admis depuis son...

Mentions légales

(Le siège de la société éditant Bladi.net est en cours de transfert en France. Cette procédure est actuellement en cours au Maroc et devrait être finalisée, nous l’espérons, rapidement.

Maluma revient au Maroc

La star colombienne Maluma sera le 1ᵉʳ juillet prochain en concert au Maroc. Une bonne nouvelle pour les fans de l’artiste qui auront la chance de le revoir sur scène .

Kénitra : un meurtrier trahi par son téléphone

Le village de Tannaja dans la province de Kenitra est encore sous le choc suite au meurtre d’un homme de 52 ans. Le suspect n’est rien d’autre que le fils de la victime, qui a essayé de masquer son crime, mais il a été trahi par son...