France : la fresque d’une femme voilée fait polémique à Grenoble

2 février 2022 - 21h20 - Ecrit par : A.S

La fresque peinte sur un mur privé rue Hébert à Grenoble, représentant une femme portant un voile rayé, avec une étoile jaune où est inscrit “muslim” suscite de vives réactions de la part d’élus locaux ou du Conseil représentatif des institutions juives de France. Dans la foulée, la région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de retirer ses subventions au festival Street art fest Grenoble Alpes.

La polémique enfle autour de la fresque d’une femme voilée, présente à Grenoble, depuis de plusieurs mois. « En place depuis huit mois, pourquoi la fresque dérange tant aujourd’hui ?, s’interroge Jérôme Catz, fondateur et directeur du festival « Street art fest » dans un communiqué : « Cette œuvre porte un message engagé, effectivement. Le nom de l’œuvre c’est « Bad religion ? », comme si l’artiste demandait si aujourd’hui il y a des personnes qui sont stigmatisées à cause de leur religion. Pour moi, c’est clairement une question d’agenda médiatico-politique, qui curieusement se rapproche de l’élection présidentielle. »

À lire : Polémique après l’apparition d’une femme voilée dans une pub pour l’Oréal

Jeudi dernier, cette oeuvre du street-artiste Goin a été dégradée : le visage de la femme et l’étoile ont été recouverts de peinture noire, rapporte France Bleu. Dans la foulée, la région Auvergne-Rhône-Alpes a retiré ses subventions (10 000 euros, sur un budget total de 600 000) au festival « Street art fest Grenoble Alpes ». Pourtant, il n’y a aucune corrélation entre ce festival et l’œuvre de l’artiste Goin. « Au-delà du mensonge historique véhiculé, cette provocation artistique aussi inacceptable que dangereuse ne sert que les extrêmes et constitue une incitation à la haine et aux violences », se justifie la région dans un communiqué.

À lire : France : des mamans voilées interdites d’entrée dans un lycée pour ne pas « salir » une photo de groupe

Le directeur du festival demande à la région de rapporter sa décision : « Toute personne normalement constituée, qui prend une décision sur de fausses informations, revient dessus. Ou alors c’est malhonnête, mais loin de moi l’idée de penser qu’ils sont malhonnêtes, ou bien c’est un prétexte, mais je ne vois pas ce qu’ils pourraient nous reprocher. »

Tags : France - Islam - Religion - Grenoble

Aller plus loin

France : une femme voilée interdite d’entrée à Zara

Une femme portant le voile a été interdite d’entrée dans un magasin Zara, dans les Yvelines, car des consignées avaient été données par la direction.

Polémique après l’apparition d’une femme voilée dans une pub pour l’Oréal

L’apparition d’une femme voilée dans une publicité pour l’Oréal a fait réagir beaucoup d’internautes, notamment français, qui s’offusquent que la marque française l’ait mise en...

France : interdiction de porter le voile avec la robe d’avocat

La justice française a confirmé, mercredi, l’interdiction faite aux avocats de porter le voile et d’autres symboles religieux au palais de justice de...

France : des mamans voilées interdites d’entrée dans un lycée pour ne pas « salir » une photo de groupe

Des mamans qui accompagnaient des élèves ont été interdites d’entrée au lycée Jacques Brel de Vénissieux et ont donc dû attendre 1h30 dans le froid, le temps que le spectacle de...

Nous vous recommandons

Plus de 2 ans après sa disparition, Wissem retrouvée saine et sauve

Wissem Abdelaoui, l’adolescente de 16 ans portée disparue depuis le 31 juillet 2019, a été finalement retrouvée « saine et sauve dans la nuit du 15 mai » dernier à Ivry-sur-Seine. Ses parents n’ont toujours aucune réponse sur les conditions de sa...

Le CFCM annonce la date du début de ramadan en France

En se basant sur les données scientifiques, le bureau du Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé, mardi 15 mars, la date de début du mois de ramadan.

Ihsane Haouach démissionne pour «  attaques personnelles  » et «  cyberharcèlement  »

La commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes (IEFH), Ihsane Haouach, cède sous la pression de certains partis d’opposition et même de l’intérieur du gouvernement comme le MR, qui se sont attaqués à son...

Un Français recherché par Interpol arrêté au Maroc

Un Français sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par les autorités françaises a été arrêté par la police à Saidia, annonce la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Sète : le calvaire des passagers du premier ferry d’Intershipping à destination du Maroc

Mauvais départ pour la compagnie maritime marocaine, Intershipping. Depuis plusieurs jours, les premiers passagers de son premier ferry à destination du Maroc sont bloqués à Sète.

Covid-19 : nouvelles conditions d’entrée au Maroc

Le ministère de la Santé a procédé à l’actualisation des listes des pays classés A ou B, ainsi que les dispositions sanitaires pour les voyages internationaux. Ces nouvelles dispositions entrent en vigueur ce jeudi 18...

La Cour européenne valide l’expulsion d’un Marocain par la France

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a jugé que la France n’a pas violé la Convention européenne des droits de l’Homme en refusant d’accorder l’asile à un Marocain qui en a fait la demande sur la base de supposées craintes de persécution en raison...

Grâce à Israël, le Maroc recevra le vaccin Pfizer-BioNTech

Le Maroc s’apprête à recevoir deux millions de doses d’un nouveau vaccin pour compléter la liste des vaccins qui l’aident à avancer dans la campagne de vaccination contre le Covid-19. Il s’agit du vaccin Pfizer-BioNTech qui sera acheminé au Maroc avec l’aide...

Allemagne : réaction du consulat du Maroc suite à l’incinération d’un Marocain

Le consulat général du Maroc à Francfort réagit à l’incinération du corps du Marocain Amar Kichouh en fustigeant la démarche des autorités allemandes qui « contrevient aux règles d’usage dans un cas pareil...

Le Marocain GAIA Energy et l’Israélien Gandyr signent un accord

La société marocaine Gaia Energy et son homologue israélienne Gandyr, deux entreprises spécialisées dans les énergies renouvelables, ont signé jeudi à Casablanca un accord de coopération.