France : Languedoc-Roussillon manque cruellement d’imams

16 avril 2022 - 23h00 - Monde - Ecrit par : S.A

La région Languedoc-Roussillon manque cruellement d’imams durant ce mois de ramadan. Un problème récurrent auquel une solution n’a toujours pas été trouvée.

« C’est particulièrement vrai en période de Ramadan pour laquelle, normalement, nous recevons une vingtaine d’imams supplémentaires en Languedoc-Roussillon. Ils viennent surtout du Maroc mais aussi d’Algérie, de Tunisie et de Turquie. Mais, cette année, nous n’avons pu obtenir que cinq renforts détachés par la fondation Mohammed VI du Maroc : quatre sont allés dans le Gard et un à Béziers », déclare à Midi Libre Lhoussine Tahri, présidence du conseil régional du culte musulman. Son regret, c’est que le gouvernement n’ait pas plus concerté en amont sur la question.

À lire : Création d’un Conseil national des imams en France : déjà des contestations

En 2020, le gouvernement français avait décidé de mettre fin au « système des imams détachés », en provenance du Maroc, de la Turquie, de l’Algérie, pour en former des imams français, en développant des « cursus d’islamologie » dans les universités, les projets d’écoles d’aumôneries (militaires et hospitalières). Dans ce sens, un Conseil national des imams, destiné à donner un agrément aux imams, avait été créé à Paris fin novembre 2021 par la Mosquée de Paris et le Rassemblement des Musulmans de France, Musulmans de France (ex-UOIF proche des Frères musulmans) et la Fédération française des Associations islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles (FFAIACA).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Ramadan 2024 - Islam

Aller plus loin

Assises de l’Islam de France : imams et sécurité en débat

La formation des imams et la sécurisation des mosquées étaient au menu des 4ᵉ assises départementales de l’Islam de France.

La France s’active pour mettre fin au « système des imams détachés »

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) œuvre pour la mise en place d’un conseil national des imams chargé de labelliser les imams en France, ce qui mettra fin à l’accueil...

La France ne veut plus d’imams en provenance du Maroc

Le gouvernement français a établi une feuille de route devant lui permettre de lutter contre le communautarisme, "l’islamisme et les atteintes aux principes républicains". Le...

Les renseignements français surveillent les imams marocains

Une brigade spéciale créée au sein des services de renseignement français mène une enquête sur la vie de 200 imams, encadrants religieux et enseignants marocains envoyés en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Aid Al Fitr au Maroc : mercredi ou jeudi ?

Les calculs astronomiques prévoient la célébration de l’Aïd Al fitr au Maroc le mercredi 10 avril 2024, comme de nombreux pays arabes et européens, mais l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses...

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

"Tramdena" ou "mramden", phénomène du Ramadan au Maroc

Pendant les heures de jeûne du Ramadan, les bagarres font fureur dans les rues du Maroc. Cette année, cela a même dégénéré en meurtre dans certaines régions du pays. Ce phénomène est connu au Maroc sous le nom de "Tramdena". Quelqu’un de "mramden", est...

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Ramadan 2023 : voici le programme de 2M

Dans le cadre des préparatifs du ramadan 2023, la deuxième chaîne de télévision nationale, 2M, a dévoilé le programme qu’elle propose aux téléspectateurs.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.