France : lutte contre l’islamisme radical, une priorité du chef du gouvernement français

17 juillet 2020 - 12h30 - France - Ecrit par : I.L

Près de deux semaines après sa nomination à la tête du gouvernement français, le tout nouveau premier ministre, Jean Castex a dévoilé les préoccupations majeures de son gouvernement. Au nombre de ses priorités figure l’islamisme radical qu’il entend désormais combattre.

Dans sa déclaration de politique générale, mercredi à l’Assemblée nationale, Jean Castex, haut-fonctionnaire, maire d’une petite ville du sud-ouest et presque inconnu du grand public a annoncé "un projet de loi contre les séparatismes". Il sera présenté en Conseil des ministres à la rentrée, afin d’"éviter que certains groupes ne se referment autour d’appartenances ethniques ou religieuses", précise le chef du gouvernement.

Selon l’actuel hôte de la Matignon, Jean Castex, "la République, c’est la laïcité comme valeur cardinale, comme fer de lance de la cohésion de la société". À l’en croire, aucune religion, aucun courant de pensée, aucun groupe constitué ne peut s’approprier l’espace public et s’en prendre aux lois de la République.

Cet engagement du premier ministre s’inscrit dans la même logique que celle du président français. Emmanuel Macron avait annoncé, en février dernier, vouloir lutter contre le "séparatisme islamiste" en France. Ce faisant, il espérait mieux contrôler les discours dans les mosquées, parfois taxés d’ambiguïté vis-à-vis des valeurs républicaines. Il avait interdit à l’époque l’accueil des imams envoyés et payés par des pays étrangers, comme la Turquie et le Maroc et avait parallèlement augmenté le nombre des imams formés en France.

S’agissant du volet sécuritaire, Jean Castex a promis que l’État apporterait une réponse "ferme et sans complaisance" aux "minorités ultra violentes", qui " viennent systématiquement ternir les manifestations" et à "la banalisation de la délinquance du quotidien". À ce titre, il a annoncé la "création des juges de proximité ", dès 2021. Leur mission sera de réprimer " les incivilités du quotidien".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Intégration - Islam

Aller plus loin

Valérie Pécresse propose de « casser les ghettos urbains » face à « l’islamisme rampant »

Face à «  l’islamisme rampant  », Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France appelle à «  casser les ghettos urbains  ».

Vers la dissolution du Collectif contre l’Islamophobie en France

Après l’ONG BarakaCity, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin s’apprête à dissoudre le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF).

Manuel Valls s’en prend encore à l’Islam

L’ex-Premier ministre, Manuel Valls réitère son appel à combattre l’islam politique suite à l’attaque terroriste survenue, vendredi 25 septembre, devant les anciens locaux de...

Chems-Eddine Hafiz vante la laïcité à la française

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, également vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM), affirme que la laïcité est une chance...

Ces articles devraient vous intéresser :

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Officiel : l’Aid Al Fitr célébré mercredi 10 avril au Maroc

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé ce mardi soir, après la prière d’Al Maghrib, l’observation du croissant lunaire annonçant le début du mois de Chaoual 1445 H. C’est donc officiel, l’Aïd Al Fitr 1445 sera célébré demain...

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Maroc : les salaires des imams vont augmenter

Les imams au Maroc verront leur allocation augmenter de façon progressive pendant les quatre prochaines années. Le roi Mohammed VI en a donné l’instruction, selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Le ramadan débutera jeudi en France

Le ramadan débutera officiellement le jeudi 23 mars en France, annonce le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz.

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.