La France ne jouera pas le médiateur entre l’Espagne et le Maroc

12 juillet 2021 - 12h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a indiqué vendredi qu’il ne revient pas à la France de faire la médiation entre l’Espagne et le Maroc. Il reste confiant que les deux pays surmonteront cette crise dans le « dialogue » et de manière « sereine ».

« Il n’appartient pas à la France de faire la médiation entre le Maroc et l’Espagne, deux pays souverains… Nous comptons sur les deux pays pour surmonter cette période difficile de manière sereine et dans le dialogue constructif », a déclaré Le Drian lors d’une conférence de presse conjointement animée vendredi à Madrid avec la désormais ex-ministre des Affaires étrangères Arancha Gonzalez Laya. La France entretient « d’excellentes relations avec les deux pays », mais elle est « solidaire » de l’Espagne, membre comme elle de l’UE, ajoute le chef de la diplomatie française qui annonce que son pays prendra la présidence tournante de l’UE au premier semestre 2022 et placera la question migratoire au cœur de son mandat.

À lire : Maroc-Espagne : la France veut jouer les médiateurs

À la question de savoir si les autorités du ministère espagnol des Affaires étrangères ont ordonné aux agents des Forces armées aériennes de ne pas soumettre au contrôle des passeports les passagers de l’avion officiel algérien transportant le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, González Laya, a soutenu que « tous les protocoles en vigueur prévus dans le cas des vols officiels arrivant en Espagne ont été suivis ». Des sources du ministère ont expliqué il y a quelques jours qu’il s’agit d’un « protocole habituel », d’une simple « courtoisie diplomatique » en Espagne et dans de nombreux autres pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Espagne - Diplomatie

Aller plus loin

La crise migratoire de Sebta brouille les relations entre la France et le Maroc

La France, qui a toujours défendu les intérêts du Maroc contre l’Espagne, aurait changé d’avis. En cause, la crise migratoire provoquée par le Maroc qui a laissé des milliers de...

Coopération policière : Ignorée par le Maroc, l’Espagne se tourne vers la France

Face au refus du Maroc de reprendre la coopération policière avec l’Espagne, les services secrets espagnols ont dû se tourner vers la France pour continuer à recevoir des...

Maroc-Espagne : la France veut jouer les médiateurs

La diplomatie française s’active pour une reprise du dialogue entre le Maroc et l’Espagne. Jean-Yves Le Drian l’a fait savoir ce dimanche, lors d’une émission télévisée.

Maroc-Espagne : le nouveau ministre des affaires étrangères veut rétablir le dialogue

Fraichement nommé à l’issue du remaniement du gouvernement, José Manuel Albares, le nouveau chef de la diplomatie espagnole fait du rétablissement du dialogue entre Madrid et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.