Maroc-Espagne : la France veut jouer les médiateurs

24 mai 2021 - 19h00 - Espagne - Ecrit par : J.D

La diplomatie française s’active pour une reprise du dialogue entre le Maroc et l’Espagne. Jean-Yves Le Drian l’a fait savoir ce dimanche, lors d’une émission télévisée.

Reçu sur l’émission « Le Grand Jury » de LCI-RTL, le chef de la diplomatie française a annoncé s’être entretenu la veille, avec son homologue marocain, Nasser Bourita « pour essayer de contribuer à ce que, le dialogue puisse reprendre ». Il se prononçait ainsi sur la crise migratoire à la frontière hispano-marocaine.

Le ministre français des Affaires étrangères a ainsi réitéré le souhait de la France de voir la situation entre les deux pays, se normaliser le mieux possible, regrettant en outre, que les relations sur la question de l’immigration était plutôt « positive et partagée » entre le Maroc et l’Espagne.

Pour une résolution durable et globale de la situation, la France mise sur «  le Pacte Asile et Migration  » dont elle assure le lead des discussions pour harmoniser le texte à soumettre au conseil européen au cours du premier semestre de l’année 2022, a expliqué Le Drian.

Revenant sur la dernière vague migratoire, le ministre français a qualifié de regrettables, les récents évènements entre Madrid et Rabat. « Quelques éléments, quelques incidents ont amené cette tension particulière », a-t-il regretté.

Sujets associés : France - Espagne - Diplomatie - Ceuta (Sebta) - Ambassades et consulats - Immigration

Aller plus loin

Sebta : une quarantaine de réfugiés yéménites expulsés «  illégalement  », selon l’ AMDH

L’Espagne a expulsé une quarantaine de réfugiés yéménites malgré leur statut de demandeurs d’asile. C’est du moins, la dénonciation formulée lundi, par l’Association marocaine...

Affaire Brahim Ghali : le début d’une longue crise entre l’Espagne et le Maroc

La crise entre le Maroc et l’Espagne, née après l’accueil de Brahim Ghali dans un hôpital à Logroño, n’est pas près de connaitre son épilogue. Ce dimanche, Arancha González...

Crise migratoire à Sebta : l’appel de l’ONU au Maroc et à l’Espagne

L’ONU a réagi à la crise migratoire majeure à Sebta (Ceuta). Elle appelle le Maroc et l’Espagne à trouver ensemble une solution.

Maroc-Espagne : intervention de Felipe VI pour désamorcer la crise ?

Arancha González Laya, ministre des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération espagnole affirme que le rétablissement d’une relation normale avec le Maroc...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

« La question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc »

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe affirme que la question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc qui a adopté une nouvelle stratégie face à l’Europe.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Le Maroc nomme 4 nouveaux consuls en France

Un important mouvement de personnel diplomatique a été initié par le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, dont plusieurs en France.