France : quand on interdit à des élèves de réviser le Bac à cause du Ramadan

4 avril 2017 - 09h40 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Comme chaque année, la direction d’un lycée en France (le nom n’a pas été spécifié) organise des stages intensifs de préparation au baccalauréat, mais cette fois-ci, ils sont interdits aux musulmans faisant le ramadan.

Le 6 janvier dernier, une professeure de sciences de la vie et de la Terre (SVT) explique à ses élèves que ceux pratiquant le ramadan ne sont pas autorisés à participer aux révisions, rapporte le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

« Comme le ramadan aura commencé, les élèves qui pratiquent le ramadan ne peuvent pas s’inscrire à ce stage. Il n’y aura aucune possibilité », déclare devant les élèves cette professeure. Les propos sont énoncés « comme une banalité au milieu de sa prise de parole ».

La maman de l’une des élèves décide tout de même d’en faire part à la professeure. « elle décide d’éclaircir la situation avec cette professeure. Soucieuse de bien comprendre la situation, elle s’assure que le règlement permet aux élèves d’apporter de la nourriture ne nécessitant pas de cuisson, qu’il leur est autorisé d’utiliser une bouilloire dans leur chambre et qu’ils peuvent s’alimenter dans leur chambre et autres lieux du site. Elle vérifie également que les cours de révision dispensés aux élèves terminent à 22h30, et peuvent parfois s’étendre jusqu’à minuit », écrit le CCIF.

La direction du lycée aurait pris cette décision, dit-on, pour « pour éviter que des parents demandent à ne pas payer les repas ou que les élèves ne fassent pas de sport, ils ont pris cette décision, sans aucune concertation avec les parents d’élèves.

Le CCIF n’indique pas les suites qu’il a données à cette interdiction.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Ramadan 2024 - Baccalauréat Maroc 2023 - Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF) - Islam

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2024 au Maroc

Quelques jours après la célébration de l’Aïd El Fitr marquant la fin du mois de ramadan, les musulmans sont fixés sur la date de l’Aïd al-Adha.

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.

Maroc : la date de l’Aïd Al Fitr connue

Considérant que le jeûne de Ramadan durera 29 jours cette année selon les calculs astronomiques, l’Aïd Al Fitr 2024 sera célébrée au Maroc le mercredi 10 avril.

Début de Ramadan au Maroc : décision ce dimanche

Les Marocains sont fixés ce dimanche 10 mars sur le début et la fin du ramadan. Quand commence le mois sacré au Maroc ?

Voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) a annoncé il y a quelques jours la date du début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Les Morchidates, des enseignantes de la religion et des militantes de l’égalité des sexes au Maroc

Bouchra el Korachi est l’une des centaines de « Morchidates » ou prédicatrices désignées par le ministère marocain des Affaires islamiques pour enseigner le Coran, la Charia et le « fiqh », la loi islamique, dans les différentes mosquées du royaume....

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Ramadan : la FFF interdit les arrêts durant les matchs

La Fédération française de football (FFF) affiche son opposition à l’interruption des matchs pour rompre la rupture de jeûne du ramadan.