Gad Elmaleh évoque son parcours au cinéma et sur scène

23 juillet 2022 - 18h00 - Ecrit par : G.A

L’humoriste marocain Gad Elmaleh est attendu ce samedi 23 juillet à Carcassonne, sur la scène du théâtre Jean-Deschamps à 21h pour la présentation de son spectacle « D’ailleurs ». Dans une interview accordée à l’Indépendant, l’artiste polyvalent s’est confié sur son parcours sur la scène mais également au cinéma.

Gad Elmaleh n’est plus un artiste à présenter. Plusieurs décennies d’une carrière riche parsemée de joies mais également de peines. Si l’humoriste s’est fait une renommée dans le One man show, c’est également un artiste qui a souvent prêté sa voix à des personnages comme Gru dans « Les Minions 2 ». Une aventure qu’il a aimée, surtout que cela lui a permis de partager un pan de sa carrière avec son fils. « J’ai trouvé la voix de Gru avec mon fils en faisant des tests avec lui. Il y avait quelque chose de très complice entre nous. Maintenant que je suis devenu la voix de ce personnage, c’est une sorte de tradition. Ce qui est marrant, c’est que j’aime davantage les Minions que mon personnage, ils me touchent énormément. On peut être fier de la création des studios français. Ils permettent plus de choses par rapport à d’autres créations ».

À lire : Gad Elmaleh : « J’ai fait la queue à la préfecture pour avoir un titre de séjour »

Mais entre le spectacle vivant et le cinéma, l’humoriste choisit sans aucune confusion, la scène, qui selon ses dires, fait partie de son ADN et qui n’est que la représentation de ce qu’il est réellement. « Avec tout l’amour que j’ai pour le cinéma, la scène c’est différent et c’est devenu un besoin. Pour l’adrénaline et l’excitation. La différence quand on est juste acteur, c’est qu’on ne maîtrise pas complètement sa prestation ».

À lire : Gad Elmaleh évoque sa vie «  d’immigré  »

À la question de savoir comment il arrive à écrire ses spectacles, Gad Elmaleh confie que ses plus grands alliés sont sa sœur et Frédéric Hazan. Il souligne qu’il s’inspire de tout ce qui passe devant lui, des expériences personnelles ou vécues par d’autres. C’est aussi un artiste qui arrive à manier l’art de l’improvisation. « Je prends des éléments dans le quotidien et je les transforme, c’est mon métier. Je fais aussi partie des humoristes qui écrivent sur scène, je m’adapte au public, au lieu. C’est aussi une histoire d’improvisation pour créer une alchimie. J’aime bien l’ambiance festival, il y a une vraie cohésion avec le public ».

À lire : Gad Elmaleh fait tourner ses parents dans une nouvelle série pour Netflix

Gad Elmaleh est un artiste à multiples casquettes qui joue dans plusieurs langues qui joue en anglais comme en français. Mais s’il lui était donné de choisir entre les deux langues, il avoue préféré le français, une langue qui a été son compagnon depuis l’enfance et qui offre sur le plan artistique de nombreuses possibilités.

À lire : Difficile pour Gad Elmaleh d’obtenir la nationalité française

« Plus une langue est riche pour un humoriste, plus elle est chargée de double sens, triple sens. Elle est pour moi une pâte que je peux déconstruire, montrer sous un autre jour, créer des surprises, inventer des mots aussi, ça a été ma passion pour plein de spectacles ».

Tags : Gad Elmaleh - Carcassonne - Festival - Théâtre - Spectacle

Aller plus loin

Gad Elmaleh parle de son spectacle aux États-Unis, comme une quête d’inspiration et de séduction

Dans une interview accordée à Claire Chazal, Gad Elmaleh est revenu sur certains aspects de son enfance, de sa carrière. Il a également révélé l’une des raisons pour lesquelles il a...

Gad Elmaleh fait tourner ses parents dans une nouvelle série pour Netflix

En entretien avec « le Figaro », Gad Elmaleh a évoqué sa collaboration avec Netflix et révèle que ses parents seront également présents dans une nouvelle...

Gad Elmaleh évoque sa vie «  d’immigré  »

Après une longue pause forcée, Gad Elmaleh est de retour en France avec son nouveau spectacle qu’il présente au public français et québecois.

Difficile pour Gad Elmaleh d’obtenir la nationalité française

Amoureux de la France, l’humoriste maroco-canadien Gad Elmaleh ne possède pourtant pas la nationalité française. Il évoque les raisons qui l’ont poussé à ne plus la...

Nous vous recommandons

Le FMI octroie une aide au Maroc

Le Maroc devrait recevoir ce lundi 1,2 milliard de dollars de la part du Fonds monétaire international (FMI), dans le cadre du Droit de tirage spécial (DTS). Ces fonds permettront de renforcer les réserves en devises du...

Intershipping suspend la vente de billets Sète-Tanger

Face à l’afflux de voyageurs, la compagnie maritime Intershipping annonce la saturation depuis le port de Sète. À partir du samedi 10 juillet, elle suspend les ventes de billets.

Younes Abaaoud possédait-il des esclaves yézidies en Syrie ?

Deux djihadistes belges dont Younes Abaaoud, frère d’Abdelhamid, l’un des cerveaux des attentats de Paris possédaient des esclaves yézidies. C’est du moins ce qu’a révélé une jeune fille yézidie, elle-même ancienne...

Une juge pensait se marier à quelqu’un de son rang ...

La Chambre d’appel du tribunal correctionnel de Rabat a condamné à quatre mois de prison ferme, un jeune vendeur de friperie pour usurpation du titre de juge. L’accusé s’est fait passer pour un juge et a essayé d’escroquer une magistrate en la demandant en...

La mairie d’Orly ne veut pas de boucherie halal

La mairie d’Orly voit d’un mauvais œil l’ouverture d’une nouvelle boucherie halal — dont le gérant refuse de vendre du porc — en lieu et place de la charcuterie Pasquier et menace de lancer une procédure judiciaire, pour non-respect des clauses du...

Réouverture des frontières : les patrons de Melilla expriment des craintes

Comment vont s’opérer le trafic de marchandises et les contrôles sanitaires après la réouverture des frontières de Sebta et Melilla prévue le mardi 17 mai prochain ? C’est la grosse préoccupation des entrepreneurs de Melilla qui demandent à la délégation...

Réaction de l’Algérie sur le prolongement d’African Lion au Sahara

Amar Belani, l’envoyé spécial chargé du dossier du Sahara occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires étrangères, a réagi au prolongement de l’exercice militaire maroco-américain African Lion 2022 à Mahbès, une ville du...

Sebta : sans trafic de marchandises, l’économie toujours au point mort

La non réactivation du trafic de marchandises à la frontière de Sebta avec le Maroc, affecte gravement l’économie de la ville autonome qui attend toujours la création d’une douane commerciale pour retrouver son statut de « ville commerciale...

Suspension des vols : des MRE expriment leur désarroi (vidéo)

La décision du Maroc de suspendre ses vols en provenance et à destination de la France a rendu furieux des MRE, qui déplorent le timing et le manque de communication autour de la mesure. Quelques...

Quand les vacances de la Première ministre française à Marrakech créaient polémique

La Première ministre fraîchement nommée Élisabeth Borne, ex-ministre de la Transition écologique et solidaire s’était retrouvée au cœur d’une polémique en 2019 pour être partie en vacances à Marrakech à un moment où la France faisait face à un contexte social...