Un secret de famille de Gad Elmaleh révélé par sa sœur Judith

22 septembre 2022 - 20h20 - Culture - Ecrit par : P. A

Judith Elmaleh, sœur de Gad Elmaleh, était sur RTL ce jeudi pour présenter son premier roman titré « Une Reine ». Un ouvrage inspiré d’un secret de famille « de dingue », selon l’humoriste.

Dans ce premier roman publié aux éditions Robert Laffont, Judith Elmaleh raconte l’histoire de sa famille, précisément celle de sa grand-mère, mariée de force à 14 ans à son oncle. Un secret de famille découvert « assez tard » qu’elle livre : « On lui a mis une belle robe, elle a été amenée à une fête. Elle a adoré cette fête. Et à la fin de cette fête, elle a dit à sa maman : ’Je voudrais rentrer, je suis un peu fatiguée’. Et elle lui a dit : ’Non, tu ne vas pas pouvoir rentrer et tu vas rester’. Elle est restée là toute sa vie. Elle s’était mariée, elle n’avait pas compris que cette fête autour d’elle, c’était son mariage », confie-t-elle.

À lire : Gad Elmaleh évoque sa vie «  d’immigré  »

Encore adolescente à cette époque au Maroc, la jeune mariée (la grand-mère) et « deuxième épouse » de l’homme, tombe enceinte quelques mois plus tard sans comprendre ce qui lui arrivait. Judith Elmaleh a présenté ce livre aux auditeurs de RTL en présence de son frère, Gad qui était à ses côtés et l’a suivie avec attention. « On a vécu dans une famille de dingue quand même. Toute mon enfance, on a dit que la première femme de mon grand-père était mon arrière-grand-mère », a réagi l’humoriste de 51 ans après ce récit.

À lire : Gad Elmaleh : les mères de mes enfants ne sont « ni juives, ni marocaines »

Pour l’acteur et célibataire endurci, sa grand-mère était « une féministe avant l’heure ». Il confie qu’elle a « remis en place » lorsqu’il lui a fait part de son souhait de se marier avec une femme qui comme elle « fera des boulettes, du couscous ». « Tu cherches une femme ou tu cherches une employée, toi ? », lui a-t-elle demandé. Quant à Judith, elle se souvient de l’un des conseils avisés de la grand-mère : « Quand je me suis mariée, elle m’a dit : ’Si tu n’es pas heureuse, tu t’en vas’. Cette phrase est restée dans ma tête. Non pas que j’ai voulu lui obéir, mais elle m’a donné l’autorisation de le faire, cette liberté qu’elle n’a pas eue ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Gad Elmaleh - Famille - Vidéos - Judith Elmaleh

Aller plus loin

Gad Elmaleh : les mères de mes enfants ne sont « ni juives, ni marocaines »

Gad Elmaleh était le 23 février dernier l’invité de Manu Katché dans La Face Katché, sur Yahoo. L’humoriste marocain a évoqué plusieurs sujets dont sa peur lorsqu’il veut...

Gad Elmaleh : « J’ai failli tout arrêter »

La vie n’a pas toujours été rose pour Gad Elmaleh, même s’il garde toujours le sourire et n’a jamais perdu sa joie de vivre. L’humoriste marocain raconte une période sombre de...

Gad Elmaleh évoque sa vie «  d’immigré  »

Après une longue pause forcée, Gad Elmaleh est de retour en France avec son nouveau spectacle qu’il présente au public français et québecois.

Gad Elmaleh de retour au cinéma avec « Reste un Peu »

Treize ans après la réalisation de son film Coco, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient au-devant de la scène cinématographique avec un nouveau film intitulé « Reste un peu »...

Ces articles devraient vous intéresser :

Chaque mois, Achraf Hakimi verse 100 000 euros à sa mère

Durant la coupe du monde Qatar 2022, les instants pleins d’amour entre l’international marocain Achraf Hakimi et sa mère ont ému les supporters et les internautes et témoignent de l’attachement de l’un envers l’autre. La star du PSG veille sur sa mère...

Gad Elmaleh se confie sur l’une de ses souffrances

L’humoriste marocain Gad Elmaleh, 52 ans, s’est confié sur le « jugement permanent » dont il a souffert toute sa vie.

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».

Achraf Hakimi : « Ma mère était une femme de ménage. Mon père était un vendeur ambulant »

Le Maroc a remporté dimanche son match face à la Belgique (2-0) lors de la 2ᵉ journée du groupe F de la Coupe du monde. Achraf Hakimi a dédié la victoire à sa mère qu’il est allé embrasser dans les tribunes à la fin du match. L’image de la scène est...

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Le PJD en colère contre le nouveau Code de la famille

Le parti de la justice et du développement (PJD) dirigé par Abdelilah Benkirane, affiche son opposition à la réforme du Code de la famille. Du moins, pour certaines propositions.

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Alerte sur les erreurs d’enregistrement des nouveaux-nés au Maroc

L’Organisation marocaine des droits de l’homme (OMDH) a alerté le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, au sujet du non-enregistrement des nouveau-nés à leur lieu de naissance, l’invitant à trouver une solution définitive à ce problème.

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...