Recherche

Le gaz butane fait des victimes en série dans le nord du Maroc

© Copyright : DR

20 décembre 2020 - 16h30 - Maroc - Par: J.K

En l’espace de quelques jours, la ville de Tanger a enregistré la mort de neuf personnes, dont quatre membres d’une même famille, un avocat, ainsi qu’un couple. Tous ont été retrouvés inanimés, chez eux, étouffés par le monoxyde de carbone, suite à une fuite de gaz butane.

C’est le cas par exemple d’un moqaddem. Intrigués par son absence, les collègues de l’auxiliaire de l’autorité se sont déplacés à son domicile situé dans le quartier Mghougha Saghira. Sur place, ils ont découvert les corps inanimés du moqaddem (28 ans), de sa femme (22 ans) et de ses deux enfants (âgés de 18 et 6 mois) dans la chambre à coucher. Ces décès sont intervenus suite à l’inhalation du gaz butane, échappé, dans la nuit, d’une bonbonne de la cuisine de leur maison, fait savoir Assabah, qui fait observer que le butane est utilisé dans la cuisine, les chauffe-eaux à gaz et le chauffage traditionnel.

Ce cas, vient s’ajouter à un autre survenu lundi dernier, dans une maison au quartier Souani de Tanger. Ici, signale le quotidien, un couple a trouvé la mort, tandis que ses trois enfants ont été sauvés, in extremis, après avoir été transportés dans un état grave à l’hôpital régional Mohammed V.

Selon les acteurs associatifs et médicaux de la ville, ces accidents sont récurrents par ces temps de forte baisse des températures dans la région du Nord. Dans la plupart des cas, ils sont dus à la mauvaise utilisation des chauffe-eau de marque chinoise, bon marché, mais qui seraient défectueux.

Mots clés: Tanger , Accident , Décès , Alerte , Gaz

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact