Le non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe pourrait profiter à Israël

10 septembre 2021 - 18h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

L’Algérie a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe à travers lequel l’Espagne s’approvisionne en gaz naturel. De son côté, [Maroc avait affirmé auparavant qu’il ne bloquerait pas le dossier GME. Le non-renouvellement de ce contrat qui vient à expiration le 31 octobre prochain pourrait profiter à Israël.

En quête de nouveaux marchés pour ses gisements de gaz, Israël pourrait profiter du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc, analyse le site Middle East Monitor. Tel-Aviv pourrait ainsi proposer d’approvisionner Rabat en gaz naturel pour répondre aux besoins de ses marchés, en remplacement du gaz algérien. Approvisionner Madrid et les marchés voisins en gaz israélien serait aussi envisageable.

À lire : L’Algérie éteint définitivement le gazoduc Maghreb-Europe

La fin du gazoduc Maghreb-Europe (GME) intervient dans un contexte marqué par la rupture par Alger de ses relations diplomatiques avec Rabat. Avant la décision algérienne, le Maroc avait annoncé qu’il ne bloquerait pas le dossier GME. « C’est notre volonté, telle que nous l’avons exprimée verbalement et par écrit, publiquement et dans les discussions privées, toujours avec la même clarté et la même constance », avait déclaré Amina Benkhadra, directrice de l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM).

À lire : Le Maroc ne bloquera pas le gaz arrivant d’Algérie

De son côté, l’Algérie qui redoutait le non-renouvellement du contrat par Rabat avait pris certaines dispositions. En juillet, le président de la compagnie nationale d’énergie algérienne (Sonatrach), Tewfik Hakkar, et le président de la société espagnole Naturgy avaient officialisé l’accord pour la mise en service de l’extension de Medgaz, le gazoduc sous-marin entre l’Algérie et l’Espagne. Mercredi, Sonatrach a annoncé avoir augmenté la capacité de transport annuelle de Medgaz de huit milliards de mètres cubes à 10,5 milliards mètres cubes.

Sujets associés : Espagne - Algérie - Israël - Gaz

Aller plus loin

Gazoduc : l’Algérie pourrait renouveler le contrat avec le Maroc

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a affirmé que l’Algérie ne s’est pas encore prononcé formellement sur le renouvellement ou non du contrat du gazoduc reliant l’Espagne...

L’Algérie éteint définitivement le gazoduc Maghreb-Europe

L’Algérie a définitivement mis fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc et qui la relie à l’Espagne. Première conséquence de la rupture des relations entre Alger et Rabat.

Guerre en Ukraine : l’Algérie va-t-elle réactiver le GME pour fournir du gaz à l’Europe ?

L’Algérie pourrait réactiver le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc dont elle a refusé de renouveler le contrat arrivé à expiration le 31 octobre dernier pour fournir du...

L’Espagne éclaboussée par la crise Maroc-Algérie

L’Espagne est directement touchée par la crise entre l’Algérie et le Maroc, laquelle a conduit à la rupture en août des relations diplomatiques entre les deux pays, et au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Gaz : Sound Energy annonce des champs prometteurs au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy fait des progrès significatifs dans le cadre de la phase 2 de la concession de production de Tendrara et annonce de belles perspectives.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Energies renouvelables : le renforcement de la coopération internationale, une priorité pour le Maroc

L’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN) œuvre pour le renforcement de sa coopération dans le domaine des énergies renouvelables. Dans ce sens, elle a récemment signé deux mémorandums d’entente (MoU) avec respectivement l’Institut coréen de...

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Gaz : Sound Energy veut prolonger son contrat d’exploration au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy envisage de renouveler son contrat d’exploration au Maroc, en vue poursuivre ses forages à Tendrara et les recherches à Sidi Mokhtar.