Fin du gazoduc Maghreb-Europe : le Maroc serein, l’Espagne en difficulté

5 octobre 2021 - 17h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

L’Espagne se trouve en difficulté suite à la décision algérienne relative au non-renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Ce dernier a déjà anticipé tous les scénarios concernant l’avenir du GME.

Dans un article consacré aux répercussions de la décision algérienne relative au non-renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe (GME), traversant le Maroc et reliant l’Algérie à l’Espagne, Financial Times assure que le Maroc est prêt à faire face à tous les scénarios. Le royaume a d’ailleurs anticipé tous les scénarios concernant l’avenir du GME.

À lire : Fin du gazoduc Maghreb-Europe : la décision algérienne n’affectera pas le Maroc

Évoquant les centrales électriques, dont moins de 10 % sont alimentés par le gaz, l’auteur de l’article estime que « le Maroc pourrait faire appel aux centrales au charbon dont il dispose et peut éventuellement se tourner vers d’autres sources de combustibles fossiles pour les centrales alimentées jusqu’ici par le gaz algérien ». Il fait remarquer que la fin du GME produirait un impact négatif sur l’Espagne. Surtout à l’approche de l’hiver où les prix du gaz flambent dans toute l’Europe.

À lire : Approvisionnement en gaz : l’Algérie rassure l’Espagne

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares s’était rendu le 30 septembre dernier à Alger, où il a discuté du projet d’extension du gazoduc direct Algérie-Espagne (Medgaz) avec son homologue algérien. « Même avec le gaz supplémentaire, l’Espagne aura du mal cet hiver à importer du gaz via ses terminaux méthaniers », souligne la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Gaz

Aller plus loin

Gazoduc : l’Algérie n’a pas rassuré l’Espagne sur son renouvellement

José Manuel Albares, ministre espagnol des Affaires étrangères, affirme que l’Algérie ne l’a pas rassuré du renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe lors de sa...

L’Espagne ne veut pas « faussement mettre fin à la crise » avec le Maroc

La crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc, ouverte depuis avril avec l’accueil de Brahim Ghali, le chef du Front Polisario, dans un hôpital de Logroño, n’est pas près de...

Gazoduc Maghreb-Europe : le PP demande des comptes au gouvernement espagnol

Le Parti populaire (PP) demande des assurances au gouvernement espagnol quant à l’approvisionnement régulier en gaz après la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe traversant le...

L’Algérie empêche le Maroc d’importer du gaz de l’Espagne

La crise entre l’Algérie et le Maroc a conduit au non-renouvellement du gazoduc Maghreb-Europe. L’Espagne, fortement impactée par cette décision algérienne de suspendre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

Gazoducs, regazéification et hydrogène vert : les paris du Maroc

Le Maroc travaille à développer les énergies renouvelables pour garantir son indépendance énergétique. Les autorités du royaume ont prévu un plan ambitieux de construction d’oléoducs et de gazoducs pour atteindre cet objectif d’ici 2030.

Chariot Oil & Gas va acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe

La société britannique Chariot a annoncé mercredi la signature d’un accord avec l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) pour acheminer le gaz de Larache via le gazoduc Maghreb-Europe (GME).

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.