Recherche

Fin du gazoduc Maghreb-Europe : la décision algérienne n’affectera pas le Maroc

© Copyright : DR

24 septembre 2021 - 22h20 - Economie - Par: S.A

La décision algérienne relative au non-renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc et reliant l’Algérie à l’Espagne ne produira pas un impact significatif sur Rabat. C’est du moins ce qu’affirme une source diplomatique assurant que le royaume s’était préparé à toutes les éventualités concernant l’avenir du GME.

Dans une déclaration à Alyaoum24, une source diplomatique marocaine assure que les autorités marocaines ont anticipé tous les scénarios concernant l’avenir du GME dont le contrat arrive à expiration le 31 octobre prochain. Dans ce sens, le Maroc a pris plusieurs options pour son approvisionnement, notamment l’importation du gaz naturel liquéfié par bateau ainsi que son transport et son stockage. Parmi elles, la création d’une société qui portera le nom de « Onhym Midstream Co ». D’ores et déjà, le gouvernement a accordé des licences à plusieurs entreprises pour importer du gaz naturel par navires et le transporter par camions-citernes jusqu’aux zones industrielles.

À lire : L’Algérie éteint définitivement le gazoduc Maghreb-Europe

Il est aussi prévu la construction et l’exploitation de terminaux flottants de gaz naturel liquéfié dans les ports de Mohammédia, Kénitra et Nador, a affirmé la même source. Autre option : l’exploitation du nouveau champ de Tendrara près de Figuig prévue à partir de 2022. Ce champ peut fournir un tiers des besoins de production d’électricité, soit environ 300 millions de mètres cubes par an.

À lire : Le Maroc ne bloquera pas le gaz arrivant d’Algérie

Le ministère marocain de l’Énergie et des mines a récemment décidé de mettre en place une feuille de route nationale pour le développement du gaz naturel 2021-2050. Les objectifs de cette feuille de route sont de plusieurs ordres : la création d’un marché régulé du gaz naturel en stimulant une évolution progressive de la demande, le développement d’un projet d’infrastructure gazière structurant, l’accès aux industriels et tous autres consommateurs à une énergie compétitive, l’amélioration de la compétitivité des industriels marocains exportateurs et le développement d’autres activités annexes de sous-traitance autour de la filière du gaz naturel, etc.

Mots clés: Algérie , Espagne , Gaz

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact