Fin du gazoduc Maghreb-Europe : la décision algérienne n’affectera pas le Maroc

24 septembre 2021 - 22h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

La décision algérienne relative au non-renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc et reliant l’Algérie à l’Espagne ne produira pas un impact significatif sur Rabat. C’est du moins ce qu’affirme une source diplomatique assurant que le royaume s’était préparé à toutes les éventualités concernant l’avenir du GME.

Dans une déclaration à Alyaoum24, une source diplomatique marocaine assure que les autorités marocaines ont anticipé tous les scénarios concernant l’avenir du GME dont le contrat arrive à expiration le 31 octobre prochain. Dans ce sens, le Maroc a pris plusieurs options pour son approvisionnement, notamment l’importation du gaz naturel liquéfié par bateau ainsi que son transport et son stockage. Parmi elles, la création d’une société qui portera le nom de « Onhym Midstream Co ». D’ores et déjà, le gouvernement a accordé des licences à plusieurs entreprises pour importer du gaz naturel par navires et le transporter par camions-citernes jusqu’aux zones industrielles.

À lire : L’Algérie éteint définitivement le gazoduc Maghreb-Europe

Il est aussi prévu la construction et l’exploitation de terminaux flottants de gaz naturel liquéfié dans les ports de Mohammédia, Kénitra et Nador, a affirmé la même source. Autre option : l’exploitation du nouveau champ de Tendrara près de Figuig prévue à partir de 2022. Ce champ peut fournir un tiers des besoins de production d’électricité, soit environ 300 millions de mètres cubes par an.

À lire : Le Maroc ne bloquera pas le gaz arrivant d’Algérie

Le ministère marocain de l’Énergie et des mines a récemment décidé de mettre en place une feuille de route nationale pour le développement du gaz naturel 2021-2050. Les objectifs de cette feuille de route sont de plusieurs ordres : la création d’un marché régulé du gaz naturel en stimulant une évolution progressive de la demande, le développement d’un projet d’infrastructure gazière structurant, l’accès aux industriels et tous autres consommateurs à une énergie compétitive, l’amélioration de la compétitivité des industriels marocains exportateurs et le développement d’autres activités annexes de sous-traitance autour de la filière du gaz naturel, etc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algérie - Gaz

Aller plus loin

Le Maroc ne bloquera pas le gaz arrivant d’Algérie

La Directrice générale de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) Amina Benkhadra, a donné la position du Maroc sur les rumeurs entourant le Gazoduc Maghreb...

Le Maroc pourrait passer par l’Espagne pour avoir du gaz algérien

Le Maroc risque pourrait rencontre des difficultés de s’approvisionner en gaz le 31 octobre, date à laquelle prend fin le contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe. Le...

Fin du gazoduc Maghreb-Europe : le Maroc serein, l’Espagne en difficulté

L’Espagne se trouve en difficulté suite à la décision algérienne relative au non-renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc. Ce dernier a déjà...

L’Algérie continue de livrer du gaz au Maroc

L’Algérie qui a fermé définitivement le robinet du gaz au Maroc en ne renouvelant pas le gazoduc Maghreb-Europe (GME) dont le contrat est venu à expiration le 31 octobre dernier...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Gaz : Sound Energy veut prolonger son contrat d’exploration au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy envisage de renouveler son contrat d’exploration au Maroc, en vue poursuivre ses forages à Tendrara et les recherches à Sidi Mokhtar.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

« Le Maroc deviendra le prochain hub énergétique »

Le Maroc est l’endroit idéal pour les investisseurs et deviendra le prochain hub énergétique. Ces mots sont de Yossi Abu, PDG de NewMed Energy, une société d’exploration, de développement et de production de gaz naturel et de pétrole israélienne qui...

SDX Energy fait une nouvelle découverte de gaz au Maroc

SDX Energy, l’explorateur gazier britannique qui exploite des gisements de gaz naturel dans le bassin du Gharb au Maroc, annonce avoir fait deux découvertes provenant des puits SAK-1 et KSR-20, récemment achevés. Ces découvertes ouvrent la voie à...