Gazoduc Maghreb-Europe : la raison de sa fermeture enfin dévoilée

6 juillet 2024 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Alors que les autorités algériennes avaient évoqué en 2021 des tensions politiques avec le Maroc pour justifier la fermeture du gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le royaume, un ancien haut responsable algérien vient d’affirmer que cette décision avait été plutôt motivée par la non-rentabilité de ce gazoduc.

L’Algérie a fermé en août 2021 le gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, par lequel il fournissait du gaz à l’Espagne. À l’époque, les autorités algériennes avaient avancé des motifs politiques, notamment des actes hostiles du Maroc, pour justifier cette décision. Pourtant, un ancien haut responsable de la société publique algérienne Sonatrach, en charge de la gestion de ce gazoduc, a confié à The Objective que la cause de cette décision n’était pas politique, mais plutôt économique, assurant que le GME « n’était plus rentable ».

À lire : L’Algérie éteint définitivement le gazoduc Maghreb-Europe

« L’Algérie n’a jamais coupé l’approvisionnement en gaz du Maroc, car le gaz était livré à l’Espagne. Le Maroc a autorisé le gazoduc vers l’Espagne en échange de la facturation de 7 % du gaz en transit. Dès que la demande de gaz a diminué et que deux gazoducs n’ont plus été nécessaires, la logique a été de choisir celui qui rémunérait le mieux les petites quantités de gaz livrées », a expliqué le responsable algérien. Après la fermeture du GME, l’Algérie a continué à livrer du gaz à l’Espagne via le Medgaz, l’autre gazoduc directement connecté à ce pays.

À lire : Explosion des importations marocaines de gaz via le GME

Il ajoutera : « Il est important de comprendre que le pouvoir politique peut exprimer une position qui peut ne pas être compatible avec les normes internationales. Le discours politique est dirigé vers l’intérieur ». Aujourd’hui, le Maroc utilise le GME en sens inverse pour acheminer sur son territoire du gaz naturel liquéfié (GNL) acheté sur le marché international et transformé dans les usines de regazéification en Espagne, dans le cadre d’un accord avec les autorités espagnoles.

À lire : Comment le Maroc a tiré profit du gazoduc Maghreb-Europe

L’Algérie avait menacé l’Espagne de rompre son contrat gazier si une molécule de son gaz était livrée au Maroc. Les autorités espagnoles ont pour leur part assuré que le gaz envoyé au Maroc n’est pas algérien. De son côté, Rabat s’active pour construire ses propres usines de regazéification et mettre fin à cette dépendance vis-à-vis de l’Espagne. Les exportations de gaz de l’Espagne vers le Maroc ont chuté de février à mai (32 % en février, 13 % en mars, 6 % en avril et 5 % en mai) par rapport à la même période de l’année dernière. Le royaume poursuit aussi son projet de gazoduc transatlantique avec le Nigeria.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Gaz - Espagne - Gazoduc Maghreb-Europe (GME)

Aller plus loin

Comment le Maroc a tiré profit du gazoduc Maghreb-Europe

L’interconnexion entre le Maroc et l’Espagne pour importer du gaz dans le royaume via le gazoduc Maghreb-Europe (GME) en sens inverse, tourne à plein régime. En sept mois, le...

L’Algérie éteint définitivement le gazoduc Maghreb-Europe

L’Algérie a définitivement mis fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc et qui la relie à l’Espagne. Première conséquence de la rupture des relations entre Alger et Rabat.

Explosion des importations marocaines de gaz via le GME

L’Espagne a accepté en juin dernier de rouvrir en sens inverse le gazoduc Maghreb-Europe (GME) fermé par l’Algérie depuis fin octobre 2021, pour permettre au Maroc d’importer du...

L’Algérie met fin au gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc

L’Algérie qui a rompu ses relations avec le Maroc a opté pour la fin du gazoduc Maghreb-Europe. Lors d’une rencontre avec l’ambassadeur d’Espagne, Fernando Moran au siège de son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Champ gazier au Maroc : Predator Oil & Gas donne des nouvelles de Guercif

La société pétrolière et gazière Predator Oil & Gas, détentrice de la licence d’exploration de pétrole et de gaz onshore dans le nord-est du Maroc, amorce la première étape du processus centré sur l’évaluation de sables spécifiques au sein des...

Suppression de la subvention au gaz au Maroc : une réforme indispensable ?

La décision du gouvernement de supprimer la subvention sur le gaz butane est opportune et salutaire en ce sens que ces ressources financières serviront à renforcer l’aide directe aux groupes vulnérables, a déclaré mardi Abdellatif Jouahri, Wali de Bank...

GNL : Le Maroc se dote d’un terminal flottant à Nador West Med

Le Maroc s’apprêterait à lancer un appel d’offres pour la construction d’un terminal flottant de gaz naturel liquéfié (GNL) au port de Nador West Med.

Shell fournira du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) au Maroc via le Gazoduc Maghreb-Europe

Un contrat prévoyant l’approvisionnement de 0,5 milliard de mètres cubes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) par an vient d’être signé entre Shell International Trading Middle East Limited FZE et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE).

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Une importante découverte de gaz au Maroc

SDX Energy a annoncé la découverte d’un important gisement de gaz dans le bassin du Gharb, dont l’exploitation contribuera au développement économique de la région.

Les Marocains paieront plus cher la bonbonne de gaz

Comme décidé par le gouvernement, le prix de la bonbonne de gaz va augmenter dès l’année prochaine. Celle-ci devrait se poursuivre les années suivantes.

Exploration gazière : nouveau contrat au Maroc

Chariot Limited a annoncé mardi la signature d’un accord pétrolier avec le Maroc pour une nouvelle licence d’exploration en onshore à Loukkos, au large de Larache.

Importante découverte de gaz au Maroc

La société britannique Chariot Oil & Gas a récemment annoncé avoir fait une importante découverte de gaz naturel au Maroc, dans la licence « Loukos Onshore ».