Geert Wilders : « les Marocains sont des terroristes de rue immigrés »

10 mars 2021 - 08h20 - Monde - Ecrit par : S.A

À quelques jours des législatives prévues le 17 mars, le leader du parti de la liberté (PVV) Geert Wilders, 57 ans, poursuit sa lutte contre l’islam et l’immigration. Celui qui accuse les Marocains d’être « des terroristes de rue immigrés » dit ne pas regretter son combat pour la liberté.

« L’immigration des non-occidentaux est un problème existentiel. […] Je crois que nous devrions même intensifier, investir davantage dans la réalisation de cette politique (de s’opposer à l’immigration)  », a déclaré le leader de l’opposition. Selon lui, les sujets comme l’immigration sont importants, surtout pour ses électeurs. Même si le Premier ministre Mark Rutte (VVD) est en avance sur lui dans les sondages, Geert Wilders continue de défendre bec et ongle son programme.

Immigration, sortie de l’UE, «  désislamisation  » restent les sujets phares de son programme. Dans son manifeste, il a accusé les Marocains d’être des terroristes de rue immigrés. « Les Pays-Bas sont devenus un pays méconnaissable. Les terroristes de rue immigrés, souvent Marocains, terrorisent les Néerlandais partout  », a écrit le PVV. Déjà en 2014, Wilders avait insulté le peuple marocain lors d’un rassemblement. En septembre 2020, la Cour d’appel néerlandaise avait condamné ses propos. Toutefois, elle ne l’a pas reconnu coupable et a annulé sa condamnation pour incitation à la haine.

« Je ne regrette pas d’avoir combattu pour la liberté. […] Je prends position, je suis attaqué, mon pays est attaqué. […] Je me bats pour chaque musulman, je souhaite qu’ils choisissent la liberté et quittent l’Islam », a-t-il dit.

Sujets associés : Pays-Bas - Terrorisme - Religion - Immigration - Islam

Aller plus loin

Sept Marocains siègent au Parlement néerlandais

Sept Marocains font partie des 150 nouveaux élus qui siègent au Parlement néerlandais, devenant ainsi la première nationalité étrangère dominante.

Emeutes aux Pays-bas : les Marocains accusés

Face à la montée inquiétante des incivilités et des actes de violence dans plusieurs villes des Pays-bas, les autorités néerlandaises ont du mal à mettre la main sur les...

Pays-Bas : la photo d’un Marocain et de Geert Wilders devient virale

Une photo montrant un Néerlandais d’origine marocaine et Geert Wilders, chef du parti néerlandais d’extrême droite islamophobe, PVV (Parti de la Liberté), arrivé largement en...

Émeutes aux Pays-Bas : les Marocains pointés du doigt

Outre les mesures sanitaires et l’injustice sociale, l’immigration marocaine est perçue comme l’un des facteurs déterminants des émeutes qui secouent ces derniers jours des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

« La question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc »

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe affirme que la question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc qui a adopté une nouvelle stratégie face à l’Europe.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».

Maroc : voici le montant de la zakat al fitr

Le montant de la zakat Al Fitr vient d’être annoncé par les autorités religieuses marocaines, et plus précisément par le Conseil supérieur des oulémas (CSO).

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.