Pays-Bas : la photo d’un Marocain et de Geert Wilders devient virale

28 novembre 2023 - 18h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Une photo montrant un Néerlandais d’origine marocaine et Geert Wilders, chef du parti néerlandais d’extrême droite islamophobe, PVV (Parti de la Liberté), arrivé largement en tête des élections législatives, connu pour son message anti-immigration et ses insultes contre les Marocains résidant aux Pays-Bas, est devenue virale sur les réseaux sociaux.

Ilyasse El Boujadayni, un Néerlandais d’origine marocaine résidant à Leiden, a publié sur sa page Facebook une photo montrant lui-même regardant Geert Wilders à la télévision avec une valise. Il a accompagné la photo de la légende : « En attente des résultats des urnes ». Il a rapidement supprimé la publication. Seulement, il était à mille lieues de savoir qu’un internaute avait déjà enregistré l’image et l’a partagée sur les réseaux sociaux. Le cliché est devenu viral. La publication a suscité des réactions positives, solidaires voire racistes.

À lire : Insultes envers les Marocains : la condamnation de Geert Wilders confirmée

Pourquoi cette photo fait-elle le buzz ? Grâce à son message anti-immigration, Geert Wilders, l’acteur politique néerlandais parfois qualifié de « Trump néerlandais » en raison de sa chevelure a permis à son parti PVV (Parti de la Liberté) de remporter les élections législatives (37 sièges sur 150, selon l’institut Ipsos). Si cette victoire est confirmée par les résultats définitifs, il sera le prochain Premier ministre néerlandais. Et, les immigrants dont les Marocains redoutent, pour certains, d’être expulsés des Pays-Bas. Lors d’un rassemblement en 2014, le leader populiste avait demandé à ses militants s’ils voulaient « plus ou moins de Marocains dans leur ville ». « Moins, moins, moins », scandait la foule. « Nous allons nous en charger », promettait-il. Il avait aussi traité les Marocains de « racailles ». Des propos qui lui ont valu une condamnation en septembre 2020.

À lire :Geert Wilders attaque à nouveau l’islam

« Nous verrons ce qui se passera dans les prochains jours. Je ne vais nulle part de toute façon. Je suis né ici, j’ai étudié à l’UvA et je travaille maintenant à l’Université de Leiden. Je m’engage pleinement pour la société et continuerai à le faire. Je me sens à la fois marocain et néerlandais. Et en tant que musulmans aux Pays-Bas, on s’attend à ce que nous nous engagions pour la société. Mais c’est parfois difficile de se profiler ainsi quand il y a tant de polarisation dans la société. Plus je suis abordé et perçu comme ‘l’autre’, plus cela devient difficile », réagit Ilyasse dans une interview accordée à RTL Nieuws.

À lire :Geert Wilders s’attaque à « la racaille marocaine »

Surpris par les résultats des élections législatives, il peine à comprendre pourquoi tant de gens ont voté pour un parti qui souhaite restreindre les libertés. Evoquant sa publication polémique, Ilyasse explique qu’elle n’était pas été destinée à devenir virale. Il se félicite toutefois de constater que cela « a conduit à de nouvelles perspectives chez certaines personnes. Et c’est beau.’ »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Elections - Immigration - Photos - Geert Wilders - MRE

Aller plus loin

Insultes envers les Marocains : la condamnation de Geert Wilders confirmée

La condamnation du député d’extrême droite néerlandais, Geert Wilders, qui avait promis en 2014 « moins de Marocains » aux Pays-Bas a été confirmée par la Cour suprême...

Geert Wilders : « les Marocains sont des terroristes de rue immigrés »

À quelques jours des législatives prévues le 17 mars, le leader du parti de la liberté (PVV) Geert Wilders, 57 ans, poursuit sa lutte contre l’islam et l’immigration. Celui qui...

Geert Wilders condamné pour avoir insulté les Marocains

Quatre ans après sa première condamnation, Geert Wilders a été condamné vendredi pour insulte proférée contre les Marocains. La cour d’appel, a par contre abandonné...

Ahmed Marcouch, un maire d’origine marocaine, face à la montée de l’extrême droite aux Pays-Bas

Ahmed Marcouch, maire d’origine marocaine de la ville d’Arnhem, dans l’est des Pays-Bas, exprime des craintes après la percée historique du parti néerlandais d’extrême droite...

Ces articles devraient vous intéresser :

Match Maroc-France : difficile pour les binationaux de faire un choix

La qualification du Maroc et de la France pour la demi-finale de la coupe du monde au Qatar est une joie pour les Franco-marocains. Certains parmi eux ont encore du mal à réaliser la surprenante ascension de l’équipe marocaine, véritable surprise de...

MRE : Du changement pour l’opération Marhaba 2024

Contrairement aux années antérieures, l’opération Marhaba marquant le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc va démarrer deux jours avant la date habituelle. La coïncidence avec l’Aïd al-Adha oblige.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Les adieux émouvants de Salima Belabbas, présentatrice du RTL Info

C’est avec une grande émotion et une voix tremblante que Salima Belabbas, présentatrice d’origine marocaine du RTL Info, a fait ses adieux aux téléspectateurs dimanche.

Retour définitif des MRE au Maroc : ce que dit la douane

Selon les dernières régulations édictées par la douane marocaine, les Marocains résidant à l’étranger qui prévoient de rentrer définitivement au Maroc doivent se conformer à certaines règles concernant l’importation de biens.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...

Maroc : l’afflux des MRE va booster le secteur immobilier cet été

L’arrivée au Maroc cet été des Marocains du monde dans le cadre de l’Opération Marhaba, va contribuer à booster le secteur de l’immobilier.

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.