Sept Marocains siègent au Parlement néerlandais

24 mars 2021 - 22h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Sept Marocains font partie des 150 nouveaux élus qui siègent au Parlement néerlandais, devenant ainsi la première nationalité étrangère dominante.

Avec 7 sièges, les Marocains sont en tête des élus qui ont une ascendance étrangère, devant les Turcs (3 sièges) et les Surinamiens (2 sièges), rapportent les médias néerlandais. Aux Pays-Bas, les élections législatives se sont déroulées pendant trois jours en raison de la pandémie de Covid-19. Le parti libéral du Premier ministre néerlandais sortant, Mark Rutte, est arrivé en tête des élections. Il va diriger sa quatrième coalition gouvernementale, mais n’entend pas composer avec le parti de la liberté (PVV) de Geert Wilders, devenu la troisième force politique du pays avec 17 sièges au lieu de 20.

Rutte a exclu toute coalition avec le leader de l’opposition « à cause de ce qu’il a dit sur l’islam et le Coran ». Lors de la campagne électorale, il avait mis en avant son projet de «  désislamisation  » des Pays-Bas et avait par ailleurs accusé les Marocains d’être « des terroristes de rue immigrés ».

Sujets associés : Pays-Bas - Elections - Immigration

Aller plus loin

Pays-Bas : deux Marocains pressentis à la tête du parti socialiste

Ahmed Aboutaleb, maire d’origine marocaine de Rotterdam, et Khadija Arib, présidente du parlement néerlandais, sont tous deux pressentis pour prendre la tête du parti socialiste...

Farid Azarkan, leader politique d’origine marocaine, menacé aux Pays-Bas

Farid Azarkan, chef du parti politique DENK aux Pays-Bas, a été menacé, ainsi que ses enfants, après une séance parlementaire sur le meurtre du professeur français Samuel Paty.

Geert Wilders : « les Marocains sont des terroristes de rue immigrés »

À quelques jours des législatives prévues le 17 mars, le leader du parti de la liberté (PVV) Geert Wilders, 57 ans, poursuit sa lutte contre l’islam et l’immigration. Celui qui...

France : qui est la Franco-marocaine élue vice-présidente de l’Assemblée nationale ?

Les six vices-présidents de l’Assemblée nationale française sont connus depuis mercredi. Au nombre de ceux-ci, la franco-marocaine Naïma Moutchou.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

« La question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc »

Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe affirme que la question migratoire est au cœur d’une nouvelle diplomatie offensive du Maroc qui a adopté une nouvelle stratégie face à l’Europe.

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Le ministère de l’Intérieur recadre le PJD

Le ministère de l’Intérieur a réagi aux rumeurs concernant les élections partielles organisées le 21 juillet dernier, dénonçant « les allégations malveillantes et inacceptables » selon lesquelles le vote aurait été orienté par certains agents d’autorité.

Élections partielles : le RNI arrive largement en tête, le PJD essuie un nouvel échec

Comme aux élections du 8 septembre dernier, le Rassemblement national des indépendants (RNI), parti au pouvoir est largement en tête des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier. Quant au Parti de la justice et du développement (PJD),...