La gendarmerie perd la surveillance des locaux du contre-espionnage marocain

14 juillet 2015 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : J.L

Des instructions de haut niveau ont été données au commandement de la gendarmerie royale pour retirer leurs éléments qui étaient chargés de la sécurité de la Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED), service du contre-espionnage marocain.

La gendarmerie royale était chargée de la surveillance des locaux de la DGED à travers le territoire marocain depuis sa création en 1973. Les gendarmes ont été appelés à quitter leurs postes. Désormais, cette mission sera assurée par la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), dirigée par Abdelatif Hammouchi.

La sécurité des résidences royales a été également retirée à la gendarmerie pour être confiée à la garde royale, à la police et au premier régiment de parachutistes des Forces Armées Royales (FAR), rapporte le quotidien Assabah.

Il ne s’agit pas d’une colère royale pour manquement au devoir, affirment des sources du journal, mais plutôt d’un nouveau redéploiement sécuritaire dans lequel la priorité est donnée aux services de DGSN pour affronter le terrorisme.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Gendarmerie Royale - Direction Générale des Études et de la Documentation (DGED) - Abdellatif Hammouchi

Aller plus loin

Colère royale contre les gendarmes

Le roi Mohammed VI n’est pas satisfait de la sécurité des résidences et des palais royaux à travers le Maroc et c’est la gendarmerie qui vient de faire les frais de cette colère.

Le Maroc a le service de renseignement le plus puissant du monde arabe

Le service de renseignement marocain est le plus puissant des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, a déclaré vendredi le Conseil des Droits de l’Homme (CDH) de l’ONU à...

Ces articles devraient vous intéresser :

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.