Recherche

Maroc : quand des gendarmes ignorent la loi

© Copyright : DR

1er juin 2020 - 13h30 - Société

Des gendarmes, en poste au niveau de certains points de contrôle, continuent d’exiger l’attestation de déplacement dérogatoire délivrée par les autorités malgré la circulaire numéro 7651 du ministère de l’Intérieur, qui en dispense les personnels des administrations publiques et des sociétés privées.

Pour pouvoir se déplacer entre les villes, certains gendarmes exigent en plus une attestation signée par le gouverneur, fait savoir le journal Assabah, qui rapporte le cas d’un responsable touristique à Kénitra, en mission à Nouaceur.

Les agents au sein du même poste, toujours en application des anciennes circulaires du 27 mars et du 24 avril, ont placé en garde à vue le directeur général d’une grande entreprise ainsi que le propriétaire d’une société de services.

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, avait pourtant adressé une circulaire le 27 mai dernier, à l’attention des walis et gouverneurs ainsi qu’au général de corps d’armées et au directeur général de la sûreté nationale, annulant les deux précédentes et dispensant les personnels des administrations et des sociétés privées de tout document, en dehors des attestations délivrées par les employeurs.

Il est à noter que la nouvelle mesure ne s’applique pas aux autres catégories de voyageurs, qui devront soumettre une demande auprès des autorités locales. L’autorisation, dans ce cas, devrait être validée par les présidents des affaires intérieures des deux préfectures concernées, après enquête.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact