Recherche

Qu’est-ce que le plan "Génération Green 2020-2030" ?

© Copyright : DR

15 février 2020 - 17h30 - Maroc

Le Roi Mohammed VI a lancé, ce jeudi 13 février, dans la province de Chtouka Ait Baha, la nouvelle stratégie de développement du secteur agricole, "Génération Green 2020-2030", successeur du Plan Maroc Vert.

Cette nouvelle stratégie de développement du secteur agricole, baptisée "Génération Green 2020-2030", vise à consolider les acquis des dix dernières années, tout en donnant la priorité à l’élément humain, pour faire émerger une classe moyenne agricole en mesure de jouer un rôle important dans l’équilibre socioéconomique du milieu rural.

Lors de sa présentation du projet, le ministre de l’Agriculture, Aziz Akhannouch, s’est attardé sur les réalisations accomplies dans le cadre du Plan Maroc Vert, lancé par le Souverain en 2008. Au nombre de celles-ci, il y a la signature de 19 contrats-programme, la mise en œuvre de 12 plans agricoles régionaux, la création de quatre nouvelles agences, l’entrée en vigueur de 4 500 textes juridiques, et plus de 34 milliards de DH mobilisés par des financements internationaux.

Selon le ministre Akhanouch, le PMV a permis, au niveau macro-économique, la multiplication du PIB-Agricole et des exportations agricoles, ainsi que l’augmentation du volume des investissements. Le ministre de l’Agriculture a également relevé qu’au niveau social, le PMV a permis la création de postes d’emploi et l’augmentation des taux de couverture des besoins alimentaires.

Poursuivant sa présentation, le ministre a relevé les deux principaux piliers de la nouvelle stratégie agricole. Le premier concerne la valorisation de l’élément humain, conformément aux Hautes orientations royales, et cela, à travers l’émergence d’une nouvelle génération de classe moyenne agricole (350 000 à 400 000 ménages).

Quant au second, il prend en compte la naissance d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs, via la mobilisation et la valorisation d’un million d’hectares de terres collectives et la création de 350 000 postes d’emploi au profit des jeunes. Le coût de cette stratégie nécessitera une augmentation annuelle du budget du secteur de près de 2,5 %, et ce, à partir de l’an 2020.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact