Le gouvernement recadre le rappeur El Grande Toto

30 septembre 2022 - 09h40 - Culture - Ecrit par : Bladi.net

Le gouvernement réagit à la polémique née suite aux propos du rappeur El Grande Toto sur la légalisation du cannabis. Le sujet a même été évoqué lors du point de presse du conseil de gouvernement.

Pour Mustapha Baitas, le gouvernement refuse catégoriquement les propos du chanteur qui porte atteinte aux bonnes mœurs. C’est un comportement inacceptable, affirmant en avoir discuté avec le ministre de la Culture et soutenant que « ce discours ne peut être accepté dans un espace public et dans un événement qui connait la présence de nombreuses familles marocaines ».

A lire : ElGrandeToto essuie des critiques après avoir promu le cannabis marocain

Cette polémique est née lors du concert donné par le rappeur à Rabat parlant de son rapport avec le cannabis. « Je fume du cannabis, et après ? Je me le procure facilement. C’est connu dans le monde et on est célèbre pour notre herbe. Il faut arrêter de poser des questions du genre », avait déclaré le chanteur, qui n’hésite pas à s’afficher avec du cannabis sur des photos publiées sur Instagram.

Sujets associés : Cannabis - Conseil de gouvernement - Mustapha Baitas - ElGrandeToto

Aller plus loin

El GrandeToto, l’artiste le plus écouté au Maroc selon Spotify

Spotify a dévoilé son classement annuel des artistes qui ont le plus marqué les internautes. Il ressort que le rappeur marocain El GrandeToto a été l’artiste le plus écouté au...

Plainte contre El Grande Toto pour « insultes » et « menaces de mort »

Le journaliste et présentateur TV Mohamed Tijini a assigné en justice le rappeur El Grande Toto, pour diffamation, insultes, menaces de mort et atteinte à la pudeur.

ElGrandeToto essuie des critiques après avoir promu le cannabis marocain

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, le rappeur ElGrandeToto a fait la promotion du cannabis marocain. De quoi susciter des vives réactions de la part des...

La France refuse un visa à ElGrandeToto

ElGrandeToto ne fera pas son concert prévu dans le cadre du Demifestival, organisé à Sète en France. La star du rap marocain s’est vu refuser le visa d’entrée dans le pays. Un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Restrictions d’eau : voici ce qui attend les Marocains

Face à une crise hydrique majeure imminente, le gouvernement d’Aziz Akhannouch a pris des mesures strictes pour lutter efficacement contre la pénurie d’eau.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant au Maroc

Le gouvernement marocain travaille à réglementer les hébergements alternatifs. Une nouvelle taxe pour l’hébergement chez l’habitant sera bientôt instaurée. Une manière pour lui d’encadrer le tourisme chez l’habitant.

Qui sont les artistes les plus écoutés au Maroc ?

Le rappeur ElGrandeToto est, pour la troisième année consécutive, l’artiste le plus écouté au Maroc. L’un de ses albums est également l’album le plus streamé dans le royaume.

Maroc : plus d’exonérations aux promoteurs immobiliers ?

Le conseil de gouvernement veut sonner la fin des exonérations accordées aux promoteurs immobiliers. Elles seront remplacées par des aides directes, lesquelles seront accordées aux acquéreurs.

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre, conformément à l’accord signé le 30 avril 2022 ?

Le Maroc pourrait taxer les superprofits des distributeurs pétroliers

Sur recommandation du Conseil de la concurrence, le gouvernement envisage d’inclure dans le projet de loi de finances 2023, l’instauration d’une taxe exceptionnelle sur les superprofits des distributeurs pétroliers.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Le PLF 2023 adopté par le conseil de gouvernement

Au lendemain du conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, le conseil de gouvernement s’est réuni à Rabat et a procédé à l’adoption du projet de loi de finances (PLF) au titre de l’année 2023 et les textes l’accompagnant.