La Grande mosquée de Paris se retire du CFCM

13 juillet 2012 - 15h55 - France - Ecrit par : J.L

La Grande mosquée de Paris, qui échappait déjà au contrôle du Conseil français du culte musulman dirigé par le Marocain Mohammed Moussaoui depuis 2008, a décidé mercredi de se retirer du CFCM en raison de "graves dysfonctionnements" et de la "gouvernance autocratique" au sein de l’instance des musulmans de France.

Le CFCM essaye de "minorer la surface et l’influence de la Grande mosquée de Paris", explique le recteur de l’Institut musulman de la mosquée, Dalil Boubakeur, dans un communiqué.

La décision de Dalil Boubakeuer, lui-même nommé responsable du CFCM à sa création par Nicolas Sarkozy en 2003, est qualifiée de "brutale" par le CFCM. Mohammed Moussaoui s’est dit choqué et ne comprend pas la position de Dalil Boubakeur. Le Conseil français du culte musulman se prononcera le 19 juillet prochain sur cette décision.

Composé principalement de fédérations proches du Maroc et de l’Algérie, le CFCM qui peine à engager des réformes, pourrait imploser après le retrait de la Grande mosquée de Paris.

Vendredi dernier, Manuel Valls, ministre de l’Intérieur et des Cultes, dénonçait "les divisions, les égoïsmes et la concurrence" qui règnent au sein du CFCM, instance censée représenter officiellement l’Islam en France.

Sujets associés : France - Paris - Religion - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Mohammed Moussaoui - Manuel Valls - Grande Mosquée de Paris

Ces articles devraient vous intéresser :

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Aid Al Fitr au Maroc : vendredi ou samedi ?

Même si les calculs astronomiques tendent à définir la date de l’ Aïd Al fitr samedi 22 avril 2023 au Maroc, l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses marocaines.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Voici les dates de début et de fin du ramadan au Maroc

Les dates de début et de fin du mois sacré de ramadan au Maroc sont désormais connues.

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Gad Elmaleh évoque « le modèle marocain de fraternité judéo-musulmane »

À l’occasion de la sortie de son film « Reste un peu » qui sort le 16 novembre, l’humoriste marocain Gad Elmaleh revient sur la richesse spirituelle du Maroc, « une terre de fraternité judéo-musulmane » dont le modèle n’existe « nulle part ailleurs ».