Recherche

Maroc - Algérie : guerre des Imams en France

© Copyright : DR

28 juin 2012 - 15h57 - Monde - Par: Jalil Laaboudi

L’Algérie va envoyer un grand nombre d’imams pendant le mois de Ramadan, pour officier dans les mosquées de France dépendantes de la grande mosquée de Paris. Ces mosquées gérées par des Algériens, échapperaient ainsi au contrôle du Conseil français du culte musulman, dirigé par le Marocain Mohammed Moussaoui depuis 2008.

Le ministre algérien des Affaires religieuses, Abdallah Ghoulam Allah, vient d’annoncer l’envoi de 120 imams algériens en France pour officier durant le mois de Ramadan , où ils auront pour mission de conseiller et d’orienter spirituellement la communauté musulmane installée dans l’Hexagone.

Le fait que l’Algérie envoie 120 Imams en France, est interprétée par les médias français, comme une déclaration de guerre aux Imams envoyés par le Maroc, qui en est à son deuxième mandat à la tête du CFCM, contrôlé auparavant par l’Algérie.

Cette "guerre des Imams" reflète en fait la lutte qui oppose les deux pays, qui veulent à tout prix s’adjuger le monopole de l’encadrement des musulmans de France d’origine africaine. En 2011, le Maroc avait dépêché 180 Imams en France contre seulement 76 Imams pour l’Algérie.

La lutte maroco-algérienne autour des mosquées de France ne s’arrête pas à l’encadrement religieux, mais concerne aussi le financement de la construction des lieux de culte, toujours dans l’optique d’en assurer le contrôle.

Pendant le mois du Ramadan 2012, le Maroc compte envoyer 61 Imams en Italie. Le nombre d’Imams qui seront dépêchés en France au cours de la même période n’a pas encore été annoncé.

Mots clés: Algérie , Religion , Ramadan 2021 , Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) , Mohammed Moussaoui

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact