Voici les plus grandes régions économiques du Maroc

6 janvier 2022 - 23h00 - Economie - Ecrit par : A.T

L’analyse des comptes régionaux de l’année 2019 a révélé que la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (TTA), a conservé sa place parmi les régions leaders de la croissance, avec un taux de croissance supérieur à la moyenne nationale.

Selon la note du Haut-commissariat au Plan, l’économie a toujours créé plus de disparités entre les régions. Cette réalité est confirmée par les taux de contribution au PIB publiés dans le document, rapporte la MAP.

Ainsi, la région de Casablanca-Settat arrive en tête des gros contributeurs au PIB, puisqu’elle crée à elle seule 31,8 % de la richesse nationale, suivie de la région de Rabat – Salé-Kénitra, qui occupe la seconde position avec une part de 15,3 % du PIB national, alors que la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima se positionne bien loin de la position médiane.

S’agissant de la région TTA, le HCP a noté qu’elle a enregistré un taux de croissance économique à 3,8 %, dépassant le taux national de 1,2 point. Ainsi, 15,6 % de la croissance du PIB national est à l’actif de la région puisque sa contribution à la croissance nationale est de 0,4 point, explique la note, relevant que les disparités régionales continuent de s’accentuer à l’égard de ce critère.

A lire : Maroc : des disparités dans la reprise économique des régions

Concernant les secteurs porteurs dans cette région, la note précise que quatre secteurs d’activité sont les plus surreprésentées dans la région TTA, à savoir « les industries de transformation » et « commerce », qui viennent en tête avec des apports respectifs de 16,6 % et 14,2 % à la valeur ajoutée nationale relative aux mêmes secteurs,

Viennent ensuite, les secteurs « production et distribution d’électricité et d’eau » avec un poids de 12,6 %, puis « éducation, santé et action sociale » avec 11,8 et « Immobilier, location et services rendus aux entreprises » avec 11,9 %. La région TTA se positionne au 5ᵉ rang des régions marocaines les plus peuplées, en abritant 10,5 % de la population nationale, souligne la même source.

Sujets associés : Croissance économique - Haut Commissariat au Plan (HCP) - PIB - Tanger-Tetouan-Al Hoceima

Aller plus loin

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : 825 millions de dirhams prévus pour l’or bleu

Un projet de convention multilatérale portant sur une enveloppe de 825 millions de dirhams pour la fourniture en eau potable dans le nord du Maroc prend en compte 413 douars de...

Maroc : des disparités dans la reprise économique des régions

Les répercussions économiques de la pandémie du Covid-19 ont été de différentes intensités selon les régions marocaines. Voici celles qui ont tiré leur épingle du jeu et celles...

Tourisme : redorer le blason de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Le Conseil régional du tourisme (CRT) et autres parties prenantes du secteur du tourisme dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’activent pour résoudre le problème de...

700 millions de dirhams pour des projets dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima vient de débloquer une enveloppe de 700 millions de dirhams pour la réalisation de projets en milieu rural.

Ces articles devraient vous intéresser :

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Maroc : croissance économique malgré l’inflation persistante

Le taux d’inflation au Maroc va poursuivre sa tendance à la baisse, mais ne retrouvera pas son niveau d’avant 2022, a indiqué le Haut-commissariat au plan (HCP) dans un récent rapport, notant une croissance de +3,3 % au quatrième trimestre de 2023,...

Fitch Ratings note l’économie marocaine

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a confirmé la note de défaut de l’émetteur à long terme du Maroc en devises étrangères (IDR) à ‘BB+’ avec perspectives stables.

Risques Pays : le Maroc décroche la meilleure note « B3 » en Afrique

Avec un « B3 », le Maroc décroche la meilleure note parmi les grandes puissances économiques en Afrique en termes de risque pays, devant le Nigeria (D3), l’Afrique du Sud (C3), l’Égypte (D4) et l’Algérie (C3). C’est ce que révèle la nouvelle carte...

Le chômage continue de baisser au Maroc

Le nombre de chômeurs au Maroc a baissé à 11,2 % au deuxième trimestre au niveau national. Un rythme qui ralentit par rapport au premier trimestre de l’année selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

La Banque Mondiale revoit à la baisse la croissance économique marocaine

De 7,9% en 2021,la croissance de l’économie marocaine devrait s’établir à 1,3% en 2022, selon les précisions données mercredi par l’économiste principal de la Banque Mondiale au Maroc, Javier Diaz Cassou.

La croissance marocaine bouleversée par la guerre en Ukraine et la pandémie

En 2023, l’économie marocaine resterait impactée par les effets de la pandémie et la guerre en Ukraine. Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a affirmé que le taux de croissance devrait se situer autour de 5,4 %.

Fitch confirme la notation « BB+ » du Maroc avec des perspectives stables

Fitch Ratings a confirmé le 4 novembre la note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à « BB+ » avec une perspective stable. L’agence américaine de notation s’attend par ailleurs à un resserrement monétaire de la part de...

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.