Recherche

Maroc : les grands taxis Mercedes 240D commencent à disparaître

Photo : TIM RTC

30 mai 2014 - 19h35 - Maroc

Des monospaces commencent, dans le royaume, à concurrencer les vieilles mais non moins solides Mercedes 240D pour faire office de grands taxis. Le nombre de ces monospaces est encore réduit, mais il présage d’ores et déjà un changement radical. Le ministère de l’Intérieur planche actuellement pour trouver la formule magique poussant les chauffeurs de taxis en Mercedes à se reconvertir en Dacia... ou autres.

Déjà à Casablanca on peut remarquer des grands taxis « drôles » (pour le moment) et rares (idem) sillonner la ville. La plupart sont des Dacia Lodgy, en raison notamment du coût du véhicule, qui est de moins de 150000 dirhams. Par contre, il faut aussi savoir qu’il y a environ 6000 grands taxis à Casablanca, et qu’il sera difficile de les convaincre de changer de véhicule.

Selon La Vie Eco : « Avec les Finances, l’Intérieur se penche depuis quelques mois sur la conception d’une offre de soutien aux propriétaires des grands taxis qui accepteront de changer leurs véhicules […] Plusieurs options sont sur la table, mais celle qui semble séduire le plus est justement l’introduction de monospaces permettant de transporter sept personnes au lieu de six actuellement ». L’augmentation du nombre de passagers est en effet très alléchant.

D’après les échos, le gouvernement marocain pour instituer une prime à la casse d’environ 50.000 DH, pour chaque taxi Mercedes 240D retiré du service et détruit. En outre, Renault elle-même encouragerait cette initiative puisqu’elle propose une remise de 10.000 dh pour les chauffeurs de taxi désireux de remplacer leur 240D par des Dacia Lodgy. La fin 2014 verra la mise en place de ces dispositifs

Par contre, plusieurs marques sont encore en concurrence. En effet, selon La Vie Eco, il faut également noter « le cas de la Volkswagen Caddy, dont le prix pour les taxis pourrait être inférieur à 190 000 DH, est également à l’étude ».

Les grands taxis actuels n’ont bénéficié d’aucune prime à la casse. Ces derniers affirment avoir pris les devants en raison de la concurrence au sein du créneau dans lesquels ils sont : les hôtels et les aéroports. En effet, des Mercedes 240 ne feraient absolument pas le poids quand le transport concerne de tels lieux… Ainsi que les clients dont dépendent ces taximen. Le choix serait vite fait. Par contre, si le gouvernement permet réellement « les 7 passagers », ainsi que la prime à la casse, en plus du rabais accordé par Renault (qui part favorite), on voit mal comment il pourrait y avoir des Mercedes 240D qui font encore office de grands taxis dans les années à venir. Quoique.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact