Hasna Aït Boulahcen n’est toujours pas enterrée

29 février 2016 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le corps de Hasna Aït Boulahcen, cousine d’Abdelhamid Abaaoud, coordinateur présumé des attentants de Paris du 13 novembre dernier, n’a toujours pas été rapatrié au Maroc.

Vendredi dernier, la mère de Hasna avait rendez-vous avec les autorités consulaires du Maroc, mais ces dernières ont affirmé que le dossier avait été transmis à Rabat et que les autorités marocaines n’ont toujours répondu à la requête. « Nous sommes toujours dans l’attente d’une réponse. Le consul nous dit qu’il a transmis le dossier à Rabat. Nous sommes face à un mur », a déclaré l’avocat de la famille, Fabien Ndoumou au site Metronews.

Pour l’avocat, si la famille souhaite enterrer la dépouille de Hasna dans le pays d’origine de ses parents, c’est avant tout pour une question financière. « Au Maroc, le transfert et l’enterrement sont pris en charge. C’était une citoyenne marocaine, elle doit pouvoir y avoir une sépulture », précisant qu’un enterrement dans la ville de Saint-Denis coûterait au minimum 4000 euros et le Maroc n’est pas disposé à en assumer les frais.

Trois autres dépouilles sont actuellement à l’Institut médico-légal (IML) à Paris car pour l’instant il n’y a aucun accord sur les lieux d’inhumation. Il s’agit de ceux de Bilal Hadfi, Brahim Abdeslam et de Abdelhamid Abaaoud.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Ambassades et consulats - Abdelhamid Abaaoud - Attentats terroristes à Paris - Hasna Ait Boulahcen

Aller plus loin

Hasna Aït Boulahcen enterrée en Seine-Saint-Denis

La dépouille de Hasna Aït Boulahcen, Franco-marocaine qui avait aidé son cousin Abdelhamid Abaaoud dans sa cavale après les attentats de Paris du 13 novembre, a finalement été...

Attentats de Paris : la famille de Hasna Aït Boulahcen porte plainte contre X

La famille de Hasna Aït Boulahcen, morte lors de l’assaut de la police à Saint-Denis en novembre dernier, vient de porter plainte contre X pour prouver son statut de victime de...

Témoignage de la maman du kamikaze du Stade de France, Bilal Hadfi (vidéo)

La mère de Bilal Hadfi, kamikaze du Stade de France, a livré un long témoignage lors d’une émission dédiée à la communauté marocaine de la chaîne Maghreb TV. Elle est revenue...

Hasna Aït Boulahcen sera enterrée en France

La dépouille de la jeune Franco-marocaine Hasna Aït Boulahcen, cousine d’Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé des attentats de Paris du 13 novembre dernier, sera finalement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.