Attentats de Paris : la famille de Hasna Aït Boulahcen porte plainte contre X

20 janvier 2016 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La famille de Hasna Aït Boulahcen, morte lors de l’assaut de la police à Saint-Denis en novembre dernier, vient de porter plainte contre X pour prouver son statut de victime de terrorisme.

La plainte avec constitution de partie civile a été déposée auprès du juge anti-terroriste Christophe Tessier, le 13 janvier, rapporte FranceTv info. « Hasna Aït Boulahcen est morte à la suite d’un attentat terroriste, comme les autres victimes du Bataclan. Elle n’est ni une terroriste ni une complice. Elle a donc le statut de victime. Elle n’a jamais joué un rôle actif dans cette affaire. Elle n’a jamais eu de contact avec la Syrie », a déclaré Me Fabien Ndoumou, avocat de la famille.

La jeune femme femme était, selon son avocat, sous l’influence d’Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé des attentats de Paris et n’aurait jamais voulu mourir en martyr. « Si tu ne viens pas je vais tuer les membres de ta famille et les enfants de tes amis », aurait dit Abaaoud à Hasna, explique son avocat.

Lors de l’assaut donné par le Raid le 18 novembre dernier à Saint-Denis, 5 jours après les attentats de Paris, la jeune femme avait crié aux policiers : « J’ai envie de partir ! ». Parlant d’Abaadou, elle répond que ce n’est pas son copain « Est-ce que je peux sortir, j’ai envie de sortir ? ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Abdelhamid Abaaoud - Attentats terroristes à Paris - Hasna Ait Boulahcen

Aller plus loin

Nabila, présentée comme étant Hasna Ait Boulahcen, interrogée par la police

La jeune Nabila, dont la photo a été présentée par les médias internationaux comme étant la kamikaze Hasna Ait Boulahcen, a été convoquée dimanche matin par la police pour...

Hasna Aït Boulahcen n’est toujours pas enterrée

Le corps de Hasna Aït Boulahcen, cousine d’Abdelhamid Abaaoud, coordinateur présumé des attentants de Paris du 13 novembre dernier, n’a toujours pas été rapatrié au Maroc.

La fausse photo de Hasna Ait Boulahcen (vidéo)

Hasna Ait Boulahcen est la femme-kamikaze qui s’est fait sauter mercredi lors de l’assaut de la police dans un appartement de Saint-Denis. La presse internationale, notamment le...

France : le père de Hasna Ait Boulahcen interrogé par la police

Arrivé cette semaine du Maroc, le père de Hasna Ait Boulahcen, franco-marocaine tuée lors de l’assaut de la police à Saint-Denis, a été interrogé hier par la police judiciaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Le club des avocats offre un service gratuit d’orientation juridique pour les MRE

Le club des avocats au Maroc apporte son aide à la communauté marocaine résidant à l’étranger en mettant à sa disposition des lignes téléphoniques qui leur permettront de bénéficier gratuitement d’une orientation juridique et des conseils.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.