La hausse des grossesses non désirées serait-elle due au confinement ?

29 mai 2020 - 07h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Le confinement a-t-il favorisé une augmentation importante du nombre de grossesses non désirées ? Les avis sont partagés sur la question.

Dans le contexte de la pandémie du covid-19, le confinement a été imposé pour limiter la propagation du virus. Cette mesure n’est pas sans conséquences sur les confinés, notamment chez les couples. Les cas de grossesses non désirées pourraient enregistrer une hausse pendant cette période. Une hausse plus perceptible chez les femmes mariées que les célibataires, ont indiqué des gynécologues, rapporte Medias24.

La période de confinement pourrait se révéler favorable à une hausse comme à une baisse des cas de grossesses non désirées, a déclaré Chafik Chraibi gynécologue obstétricien et président de l’Association marocaine de lutte contre l’avortement clandestin (AMLAC). Justifiant sa position, le gynécologue a expliqué que la baisse peut se justifier par la limitation des sorties et l’interdiction des rapports sexuels hors mariage. Une position partagée par une gynécologue de Rabat, qui a indiqué que les grossesses non désirées ont chuté pendant le confinement.

Le confinement expose les femmes mariées aux grossesses non désirées. Chafiq Chraibi souligne que le confinement rime avec une hausse de la fréquence des rapports sexuels entre maris et femmes, ce qui pourrait conduire à un boom des grossesses après le confinement, alerte une gynécologue de Casablanca, également contactée par le même média.

Les rapports incestueux sont également soupçonnés, car tous les membres de la famille sont coincés dans une même chambre à cause du confinement et les grossesses peuvent en découler, fait observer Chafik Chraibi. Il a également indiqué que très peu de femmes vont prendre leurs contraceptions dans les centres de santé. Les grossesses non désirées pourraient être à la base de cette situation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Chafik Chraïbi - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : arrestation d’un homme qui aurait mis enceinte une fille de 12 ans

À Guercif, un homme a été interpellé par la police judiciaire qui le soupçonne d’être l’auteur de la grossesse d’une fille de 12 ans. L’enquête ouverte est en cours pour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : des avions pour transporter les malades

Le ministère de la Santé et de la protection sociale vient de lancer un appel d’offres d’un montant de 30 millions de dirhams pour la location d’avions dédiés au transport rapide des malades.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...