Les MRE face à la cherté du prix des billets de bateau

4 juillet 2023 - 11h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le prix des billets des ferries quittant les ports espagnols à destination du port de Tanger-Med a augmenté en ce début de saison estivale où de nombreux Marocains d’Europe empruntent ce canal pour rentrer au Maroc. Les autorités marocaines craignent une contestation de ces derniers.

Cette hausse du prix des billets des ferries entre l’Espagne et le Maroc, et notamment entre Tarifa et Tanger, ne s’explique pas d’autant que les prix des hydrocarbures ont baissé cette année, fait savoir le quotidien Al Akhbar, relevant aussi le problème des compagnies étrangères qui profitent de l’absence d’une flotte marocaine cette saison sur ces lignes pour s’accaparer des parts de marché.

À lire : Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

La situation inquiète les autorités qui craignent une contestation de la part des Marocains d’Europe, contraints de débourser plus pour rejoindre le Maroc. Des députés ont interpelé le gouvernement sur cette hausse du prix des billets de ferries reliant l’Espagne au Maroc, en cette période de l’Opération Marhaba.

À lire : Les prix de billets de bateau hors de prix pour les MRE, le gouvernement interpellé

L’État marocain est aussi perdant dans cette situation qualifiée de « catastrophique » par certaines sources, les compagnies étrangères s’arrogeant la part du lion. Les mêmes sources reprochent aux responsables du secteur de manquer de fermeté envers ces compagnies lors des négociations.

Sujets associés : Espagne - Prix - Tanger Med - Tarifa - Opération Marhaba 2023 - MRE

Aller plus loin

Moins de MRE cette année dans les ports espagnols

L’Opération Passage du Détroit (OPE) de cette année, lancée le 15 juin, enregistre une légère baisse dans le nombre de voyageurs et de véhicules traversant le détroit de...

Cherté des billets de bateau : la promesse du gouvernement aux MRE

Le gouvernement marocain promet de trouver une solution à la flambée des prix des billets de bateau afin de faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc.

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil,...

Prix de bateau pour les MRE : les causes, selon le ministre Mohammed Abdeljalil

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohammed Abdeljalil, a réagi lundi aux critiques de l’opposition à la Chambre des représentants au sujet de la hausse des prix des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aziz Akhannouch préside une réunion consacrée aux MRE

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a présidé mardi 30 août une réunion consacrée aux Marocains du monde. Il s’agit pour le chef de l’exécutif de mettre en place les stratégies pour venir en aide à la communauté marocaine à l’étranger.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Douane : que se passe-t-il si le MRE ne peut exporter sa voiture ?

Il peut arriver, dans certains cas d’un ennui de santé ou d’une urgence quelconque, que le Marocain résidant à l’extérieur (MRE) ne puisse pas, par lui-même, réexporter son véhicule, c’est à dire le reconduire hors du Maroc. La douane marocaine a prévu...