Prix de bateau pour les MRE : les causes, selon le ministre Mohammed Abdeljalil

12 juillet 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohammed Abdeljalil, a réagi lundi aux critiques de l’opposition à la Chambre des représentants au sujet de la hausse des prix des billets de bateau entre l’Espagne et le Maroc, expliquant que cette augmentation est due à l’inflation mondiale.

L’opposition a dénoncé les tarifs « fantaisistes » des billets de bateau entre l’Espagne et le Maroc lors de la séance de questions orale à la Chambre des représentants, rapporte Hespress. Pour le groupe parlementaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), ces prix sont très élevés par rapport à ceux pratiqués dans d’autres pays. Un voyage en voiture de Sebta à Algésiras avec quatre passagers coûte 1 900 dirhams, contre 5 700 dirhams pour un voyage en voiture de Tanger à Algésiras, détaille-t-il.

À lire : Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’opposition dénonce les « ententes illégales » entre compagnies de ferries et invite le ministère de tutelle à « restreindre les atteintes à la concurrence loyale et prévenir la monopolisation et la cupidité ». Pour sa part, le groupe parlementaire du Parti de la justice et du développement (PJD) trouve « inconcevable qu’une famille de quatre personnes paie 4 millions de centimes (40 000 DH) pour les billets de voyage pour visiter le Maroc », appelant à une subvention des prix de bateau et soulignant que les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont atteint un niveau record d’environ 100 milliards de dirhams.

Le ministère du Transport et de la logistique « accorde une attention particulière au processus de passage en fournissant les conditions propices à sa réussite, en assurant notamment une flotte maritime adéquate, en établissant un programme de voyages et en renforçant la capacité de l’offre », a réagi Mohammed Abdeljalil, expliquant que les prix des billets de transport au niveau mondial « ont connu une augmentation en raison de l’inflation ». Le ministre assure que son département n’a pas manqué de « sensibiliser les compagnies maritimes à la réduction des prix des billets ».

À lire : Les MRE face à la cherté du prix des billets de bateau

« Certaines (compagnies) ont répondu en proposant des réductions préférentielles pouvant atteindre 20 %, soit environ 1 000 dirhams par famille, des prix équivalents à ceux de l’année précédente », a indiqué Mohammed Abdeljalil, précisant que le prix du trajet Tanger Med-Algésiras est actuellement de 5 100 dirhams aller-retour, contre 6 300 dirhams début juin, et qu’un voyage entre Sebta et Algésiras coûte 4 300 dirhams. Le ministre a aussi écarté l’idée d’une subvention des prix des billets de voyage pour les MRE, comme pendant la crise sanitaire du Covid-19 qui était une période exceptionnelle.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Algésiras - Ceuta (Sebta) - Prix - Tanger Med - Opération Marhaba 2024 - MRE - Mohamed Abdeljalil

Aller plus loin

Les MRE face à la cherté du prix des billets de bateau

Le prix des billets des ferries quittant les ports espagnols à destination du port de Tanger-Med a augmenté en ce début de saison estivale où de nombreux Marocains d’Europe...

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au...

Cherté des billets d’avions et de bateaux : l’Opération Marhaba compromise cette année ?

L’Espagne et le Maroc ont tenu une réunion bilatérale à Algésiras pour discuter de l’Opération Passage du Détroit (OPE) ou Marhaba. Les directeurs généraux de la marine...

Prix des billets de bateau pour les MRE : un réduction de 25 % ?

Une augmentation de 28 % du nombre des arrivées des Marocains résidant à l’étranger (MRE) a été constatée depuis le lancement de l’Opération Marhaba, selon Mohamed Abdeljalil,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Immobilier au Maroc : les MRE en première ligne

L’apport considérable des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devrait contribuer à booster le marché de l’immobilier au Maroc au troisième trimestre 2023.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Deux pertes dans la famille d’Omar Achadoud : décès soudain du footballeur et de son père

Le footballeur Omar Achadoud est décédé subitement dans son sommeil samedi dernier. Ce triste événement a été suivi par une autre perte douloureuse pour la famille trois jours plus tard, le décès de son père, Mbark, selon la mosquée de Houthalen...

La CTM rachète Africa Morocco Link

Le groupe d’Othman Benjelloun, O Capital Group, redistribue les cartes dans le secteur du transport maritime marocain. La Compagnie de Transports au Maroc (CTM) s’empare en effet de la participation majoritaire (51 %) d’Africa Morocco Link (AML)...

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...