Hit Radio sanctionnée parce que trop libre

16 novembre 2007 - 22h37 - Maroc - Ecrit par : L.A

Le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle au Maroc a sanctionné l’opérateur Hit Radio Maroc pour avoir manqué à son obligation de maîtrise d’antenne. Le CSCA a relevé dans son verdict que les thèmes abordés lors de certaines éditions de l’émission "Libre Antenne" font appel à un débat, en interaction avec un jeune public, sur des questions socialement et culturellement sensibles.

Les échanges diffusés révèlent un défaut de maîtrise d’antenne, une légèreté inadmissible dans le traitement des sujets débattus et une atteinte à la dignité de certains participants, selon le CSCA.

Un avertissement a été adressé à l’opérateur en question qui doit verser, en outre, une amende de 100.000 dirhams et diffuser un message sur l’antenne en début de l’édition de l’émission incriminée notifiant la décision du CSCA.

"Libre antenne", émission basée sur le principe d’interaction, a comme toile de fond des questions brûlantes comme la consommation des stupéfiants, la fornication, le viol ou l’homosexualité.

Le CSCA a mis en garde, par ailleurs, que les questions sensibles et les phénomènes complexes nécessitent une bonne maîtrise d’antenne et une animation assistée par des professionnels, en vue de maintenir le contenu des débats à un niveau respectueux de l’audience et protecteur du jeune public.

Depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la libéralisation du paysage audio-visuel au Maroc en 2005, une dizaine de stations de radios privées ont vu le jour conformément à des cahiers de charges. Ces cahiers de charge ont été validés par la Haute autorité de communication audiovisuelle en sa qualité d’organisme officiel chargé de réguler le secteur dans le Royaume chérifien depuis 2003.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Liberté d’expression - Radio - Hit Radio - Conseil supérieur de la communication audiovisuelle - Sexualité

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Saïd Taghmaoui règle ses comptes avec Momo Bousfiha

Sur son compte Instagram, l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui a mis sa querelle avec l’animateur vedette de Hit Radio, Momo Bousfiha sur la place publique.

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement sexuel par des mineures sur les réseaux sociaux.

Les adouls marocains vont préparer les jeunes mariés à la vie sexuelle

L’Ordre National des Adouls au Maroc, l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) s’unissent pour préparer les jeunes marocains au mariage. Une convention dans ce cadre, a été...

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

La Radio Mohammed VI du Saint Coran reste la plus écoutée au Maroc

Selon les récentes données dévoilées par Radiométrie Maroc, Radio Mohammed VI du saint Coran reste la station la plus écoutée devant Med radio et Hit radio.

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?