HMarket met Auchan en difficulté

4 juin 2023 - 21h30 - France - Ecrit par : P. A

Auchan vient d’annoncer la fermeture prochaine de sept supermarchés en France dont deux dans Les Mureaux et à Rambouillet, dans les Yvelines. En cause, une rentabilité insuffisante due à une concurrence féroce de HMarket.

Les deux grandes surfaces de la célèbre enseigne dans les Yvelines seront cédées et vendues dans les prochains mois et les 92 salariés en contrat, selon la direction, garderont leur emploi. Le groupe a pris cette décision forte en raison d’une rentabilité insuffisante provoquée par la rude concurrence de Carrefour, Leclerc, mais surtout de Hmarket dans Les Mureaux, et Carrefour-Flins à Rambouillet, fait savoir Le Parisien.

Aux Mureaux, Auchan a été très affectée par l’arrivée fin 2021 de HMarket, une chaîne créée en 2006 et spécialisée dans l’« alimentaire ethnique ». L’enseigne ne vend que de la viande halal et pas du tout d’alcool. Un choix totalement assumé dans cette commune où réside une importante communauté musulmane. « C’est dommage pour Auchan, car c’est le seul magasin du coin pour tous les gens de la cité mais s’il ferme, je viendrai ici… Il paraît que ce n’est vraiment pas cher », assure Aminata, 28 ans.

À lire : Le marketing des produits ethniques fait fureur en France

Sylvain et Josette, deux clients d’Auchan, l’ont délaissé pour HMarket où ils se ravitaillent désormais en fruits et légumes. « Depuis l’inflation, nous n’hésitons plus à picorer un peu partout. Et Auchan est devenu trop cher, même les employés le reconnaissent. Alors nous allons chez HMarket. Les caissières sont voilées, c’est vrai et c’est un peu bizarre la première fois. Mais on y va pour faire nos courses, c’est tout. Regardez, on est ressorti avec trois sacs pleins de légumes pour seulement 32 euros », confie ce couple originaire de Vernouillet.

Les prix de HMarket défient toute concurrence. Les poivrons coûtent 3,29 euros/kilo, contre 6,99 euros à Auchan. « C’est vraiment intéressant. Je suis un peu peinée pour Auchan… Pour les grosses courses, j’irai désormais à Carrefour-Flins ou Lidl. Et chez HMarket, qui sera mon deuxième petit Carrefour pour les achats du quotidien ! », déclare Sabah, une quinquagénaire des Mureaux. Avec ces prix extrêmement bas, HMarket jouit d’une bonne réputation auprès de la classe moyenne en cette période marquée par l’inflation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Auchan - Consommation - HMarket

Aller plus loin

Le marketing des produits ethniques fait fureur en France

La scène se passe dans une grande surface alimentaire, à Paris. Au rayon des surgelés, Melle Tazi se laisse tenter par un hachis parmentier Maggi estampillé halal. Plus loin, un...

Hmarket, l’enseigne qui fait trembler Auchan

Avec l’inflation des prix alimentaires, les Français délaissent de plus en plus les grands distributeurs comme Auchan pour se ruer vers de nouvelles enseignes comme Hmarket qui...

France : Le jackpot du label “halal”

En pleine croissance, le créneau du halal attise aujourd’hui la convoitise des industries agroalimentaires et de la grande distribution. Problème : aucune réglementation...

Kazyon, l’outsider égyptien qui bouscule BIM au Maroc

Après le turc BIM, Kayzon, l’enseigne égyptienne de grande distribution a décidé de conquérir le marché du hard discount au Maroc. En seulement six mois, le groupe compte près...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Le prix des lentilles s’envole au Maroc

Le prix des lentilles a considérablement augmenté au Maroc, atteignant 32 dirhams le kilo chez les détaillants, contre 25 dirhams pour les lentilles importées.

Maroc : vers la suppression de la TVA sur certains produits ?

Des députés de l’opposition parlementaire continuent d’appeler à l’exemption de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur tous les produits de base à forte consommation afin de soutenir le pouvoir d’achat des Marocains en cette période d’inflation.

Maroc : une flambée inquiétante du prix de la volaille et des oeufs

Au Maroc, les prix de la volaille et des œufs s’envolent au grand dam des consommateurs. Quelles en sont les causes ?

Prix du pain au Maroc : pas d’augmentation ... pour l’instant

Pas de hausse immédiate du prix du pain au Maroc, rassure la Fédération nationale des boulangeries et pâtisseries du Maroc. Face aux rumeurs qui circulaient ces dernières semaines, la Fédération a tenu à clarifier sa position dans un communiqué officiel.

Maroc : la quête d’autosuffisance en dattes face aux défis climatiques

Le Maroc est le septième producteur mondial de dattes, avec un volume de 170 000 tonnes par an. Toutefois, des défis restent à relever pour le développement de la filière et satisfaire la demande nationale.

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.