Recherche

Bloquée au Maroc, une Hollandaise exprime son ressenti

© Copyright : DR

29 mars 2020 - 20h30 - Société

Malgré l’hospitalité marocaine, une Hollandaise coincée dans le royaume en raison de la suspension des vols aériens jusqu’à nouvel ordre, déclare très mal cette situation.

"J’essaie de tirer le meilleur parti de cette situation, mais il est très difficile d’être loin de mes enfants en ces temps difficiles. Ils ont besoin de leur mère", a déclaré Barendse, une Hollandaise, à Morocco World News. Elle dit être vraiment triste de ne pas pouvoir être là pour son époux et surtout ses enfants. "J’essaie de faire ce que je peux ; nous discutons de leur journée tous les soirs par FaceTime et je téléphone quelques fois par jour pour les aider à faire leurs devoirs", raconte-t-elle.

Siham Barendse s’était rendue à Oujda, dans le Nord-Est du Maroc pour une visite familiale de quatre jours. Seulement, le Maroc annonça la suspension de tous les vols internationaux jusqu’à nouvel ordre au lendemain de son arrivée. Suivra l’état d’urgence déclaré en vue de limiter la propagation du coronavirus. C’est alors que tout se complique pour elle et son père.

Par la suite, Barendse réussit à réserver deux billets d’avion chers sur l’un des derniers vols de Nador à Eindhoven aux Pays-Bas. Mais lorsqu’elle s’était rendue à l’aéroport, c’était fermé. Elle a dû retourner à Oujda dans l’espoir de trouver une opportunité pour rallier les Pays-Bas.

Bien que la situation de Barendse ait fait l’objet d’un reportage diffusé sur plusieurs chaînes de télévision néerlandaises, elle se trouve toujours coincée au Maroc. Ses nombreuses démarches envers le gouvernement néerlandais ont été vaines. "Je n’obtiens aucune réponse, pas même une confirmation", déplore la jeune fonctionnaire.

Mots clés: Oujda , Pays-Bas , Vidéos , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact