Recherche

Belgique : il tue son frère pour une affaire de drogue

© Copyright : DR

30 octobre 2019 - 07h00 - Monde

Ahmed Boujneh, 31 ans, assure avoir porté un coup de couteau mortel à son frère, Aymen, par pur accident. Les témoins de la scène donnent une autre version des faits.

Ahmed Boujneh, poursuivi pour fratricide, risque 5 ans de prison. Les deux frères vivaient dans un studio de la rue de Hesbaye à Liège, et s’investissaient dans le trafic de cocaïne et d’amphétamines, rapporte DH.be. La scène s’était produite le 17 mars 2018. Ce jour-là, plusieurs hommes leur avaient rendu visite.

Selon la version d’Ahmed Boujneh, tout est parti d’une dispute entre son frère et lui. "On s’est disputés parce que mon frère consommait beaucoup de drogue avec ses amis. Après, je suis retourné dans mon lit. Mon frère est venu vers moi. Il m’a donné un coup de poing. On a commencé à s’empoigner. Les amis sont venus pour nous séparer. Je me suis assis dans le salon", a raconté le détenu.

Seulement, la situation ne tarda pas à se compliquer. "Je me suis baissé pour couper les lacets. Mon frère m’a attrapé par le cou, il m’a dit de ne plus jamais l’insulter. On a recommencé à se disputer. J’ai essayé de m’enlever de l’étreinte de mon frère et j’ai porté directement le coup de couteau", a ajouté Ahmed. Les secours n’auront pas pu sauver la victime qui a été touchée en plein cœur.

Selon le détenu, il s’agissait d’un accident. Une version qu’ont contredite les témoins de la scène. A les en croire, Ahmed était allé chercher le couteau pour poignarder son frère, Aymen.

De leur côté, Me Jeanne-Pierrine Hanssen et Jean-Louis Gilissen ont plaidé l’homicide involontaire, la provocation et le sursis.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact