Casablanca : cinq individus arrêtés pour violence

29 novembre 2021 - 22h10 - Ecrit par : A.T

Cinq individus ont été interpellés, samedi, par les éléments de police de sûreté de Casablanca, pour échange de violences, dégradation de biens d’autrui et mise en danger de la sécurité de personnes.

Ces individus dont quatre mineurs, sont soupçonnés d’appartenir à des factions de supporters de clubs de football, selon la DGSN, ajoutant qu’ils seraient impliqués dans l’échange de violences par jets de pierres, endommageant neuf des voitures stationnées sur la voie publique.

A lire : Kénitra prise dans la spirale de violence ?

Donnant suite aux plaintes de quelques riverains, les services de police sont intervenus, procédant à l’interpellation de cinq suspects, ainsi que la saisie d’une arme blanche appartenant à l’un d’eux, ajoute la DGSN. Une enquête est ouverte.

Tags : Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Casablanca - Arrestation

Aller plus loin

Vol avec violence, enlèvement et séquestration à Salé

Quatre individus âgés de 22 à 46 ans ont été arrêtés par les éléments de la police judiciaire de Salé, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du...

Enquête ouverte contre un individu pour violences lors d’une manifestation des enseignants

La police a ouvert une enquête pour déterminer l’identité d’un homme assez jeune apparu sur plusieurs photos et vidéos relayées sur les réseaux sociaux, et sur lesquelles on pouvait...

Kénitra prise dans la spirale de violence ?

La violence sévit à Kénitra. Deux personnes ont été tuées en moins d’une semaine dans la ville. Un agent de police a été blessé dans la zone d’Al Hancha Bir Arrami alors qu’il était en...

Nous vous recommandons

Khemisset : les travaux de l’usine de potasse vont démarrer en 2022

La société britannique, Emmerson plc, a annoncé avoir déjà mobilisé 46,75 millions sur les 387 millions de dollars nécessaires pour l’installation de la plus grande usine de potasse à Khemisset.

Morad : « ils ne veulent pas de moi comme Espagnol »

Premier invité de la nouvelle saison de Lo de Évole sur La Sexta, le rappeur espagnol d’origine marocaine, Morad, a affirmé que le Maroc est son pays, bien qu’il soit né en Espagne.

Pays-Bas : de lourdes peines pour deux membres de la « mocro maffia »

Jugés devant le tribunal d’Amsterdam, deux membres de la « mocro maffia » ont écopé de lourdes peines de prison lundi pour l’assassinat de l’avocat néerlandais, Derk Wiersum.

Le Maroc reçoit des systèmes d’armement israélien sophistiqués

Le Maroc a reçu des systèmes de défense antimissile israéliens avancés. Cette réception fait suite à un accord signé entre Rabat et Tel Aviv l’année dernière.

Le Maroc craint l’arrivée d’une nouvelle vague de Covid-19

À moins d’un mois de l’Aïd al-Adha, le Maroc craint une troisième vague de contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé appelle à la vigilance.

Sebta et Melilla : l’obligation de visa aux Marocains prolongée d’un mois

L’Espagne a prolongé d’un mois à compter de ce mercredi 15 juin, la mesure exigeant aux Marocains le visa avant d’entrer à Sebta et Melilla.

Le Maroc va-t-il suspendre ses vols avec la France ?

Le Maroc pourrait suspendre ses liaisons avec la France où la situation sanitaire s’est brutalement aggravée. Le pays est à sa cinquième vague, après une augmentation continue des cas enregistrés ces trois dernières...

Gazoduc Maghreb-Europe : l’Algérie ne veut pas se soumettre au « chantage » du Maroc

L’Algérie a pris ses précautions en cas de non-renouvellement par le Maroc du contrat de concession du gazoduc Maghreb-Europe dont l’expiration arrive en novembre, assure Toufik Hakkar, le PDG de la compagnie algérienne de gaz...

Maroc : la rentrée scolaire reportée au 10 septembre 2021

Initialement prévue pour le vendredi 3 septembre, la rentrée scolaire est finalement reportée au 10 du même mois. Cette décision, loin d’être une rumeur, aurait été prise par le ministère de l’Éducation...

Gazoduc Maghreb-Europe : non au « chantage inacceptable » de l’Algérie

Des députés italiens ont dénoncé « le chantage inacceptable » de l’Algérie qui a décidé de ne pas renouveler le gazoduc Maghreb-Europe (GME) traversant le Maroc, arrivé à expiration le 31 octobre dernier.