Imouzzer Kandar : un élu local arrêté pour harcèlement sexuel sur mineures

30 décembre 2022 - 13h55 - Maroc - Ecrit par : G.A

Accusé d’avoir agressé sexuellement des élèves mineures dans un lycée où il exerçait en tant que surveillant général, un élu local a été interpellé et placé en garde à vue à Imouzzer Kandar (région de Fès). Une enquête a été ouverte.

Selon le quotidien Al Akhbar, c’est la diffusion d’une vidéo compromettante montrant « le surveillant général harceler verbalement et physiquement une élève qui avait étudié dans l’établissement scolaire où il exerçait » qui a poussé les autorités de la province de Sefrou sur la piste du surveillant devenu élu local. Très vite, d’autres vidéos ont été diffusées prouvant que ce dernier était un habitué des faits.

À lire :Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Arrêté, il a été confronté aux vidéos et à de nombreuses plaintes dont celle d’une jeune fille de 14 ans, « appuyée par des enregistrements audio laissant entendre comment le mis en cause tentait de manipuler la jeune élève en lui faisant des avances et des propositions indécentes ». La présidente de l’observatoire national des droits de l’Homme, Leila Mernissi, a confié que la victime âgée de 14 ans avait fait une « demande de soutien psychologique suite à la diffusion de la vidéo en question ».

À lire :Une affaire de harcèlement sexuel touche la Chambre des représentants

Auditionné en début de semaine par la police judiciaire de la ville d’Imouzzer Kandar, l’élu local a été déféré jeudi devant le procureur du roi près le tribunal de première instance de Sefrou.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Harcèlement sexuel - Imouzzer Kandar - Garde à vue - Arrestation - Plainte

Aller plus loin

Deux frères marocains devant la justice belge pour harcèlement sur leur sœur

En Belgique, deux frères marocains sont jugés devant le tribunal pour harcèlement sur leur jeune sœur Chayma dont ils n’ont plus de nouvelles depuis deux ans. Le jugement sera...

Un élu marocain accueilli par la police à sa descente d’avion

Visé par plusieurs plaintes pour émission de chèques sans provision et corruption, le troisième vice-président de la commune de Tétouan, par ailleurs ex-conseiller dans le...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de...

Le harcèlement sexuel des mineures marocaines sur TikTok dénoncé

Lamya Ben Malek, une militante des droits de la femme, déplore le manque de réactivité des autorités et de la société civile marocaines face aux dénonciations de harcèlement...

Ces articles devraient vous intéresser :

La chanteuse Ibtissam Tiskat dévoile son calvaire

La chanteuse marocaine Ibtissam Tiskat affirme avoir été victime de harcèlement de la part d’une collègue. Il s’agirait de Dounia Batma ou Fadwa El Maliki.