Impacts du Covid-19 : le nombre de jeunes candidats au suicide en augmentation

24 septembre 2020 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Dépression, anxiété et autres envies suicidaires, beaucoup de jeunes paient l’impact de la crise sanitaire du Covid-19. Des cas qui préoccupent l‘association Sourire de Reda qui met à disposition un guide pratique pour aider les jeunes à mieux affronter le confinement.

L’association a saisi l’opportunité offerte par Facebook à travers un mécanisme qui permet de recenser des jeunes à tendance suicidaire, puis de les orienter vers les centres spécialisés comme Sourire de Reda, distinguée parmi les associations-relais de référence dans la Zone MENA pour la prise en charge de ces sujets à risque.

« My Care ». C’est le nom du guide pratique, disponible sur le site de l’association, contenant de nombreux conseils pratiques pour accompagner les jeunes dans cette période qui peut être source de bouleversement total.

Durant la pandémie du Covid-19, Sourire de Reda a enregistré une hausse de 92% des appels entre mars et juin 2020 par rapport à la même période en 2019. 65% des appelants broient des idées suicidaires et 35% ont essayé ou sont sur le point de passer à l’acte fatal. 77% des jeunes ont été impliqués de près ou de loin dans des situations de violences physiques, morales ou verbales dans leur environnement de vie ou sur le Web.

En ce qui concerne la prévention, Sourire de Reda a pu toucher 240 adultes et 320 jeunes en 2019 à travers une série d’ateliers dans les établissements scolaires en faveur des élèves, mais également des enseignants, du corps administratif et des parents. En matière de sensibilisation, elle a utilisé le canal des influenceurs, pour faire passer son message #ana-m3ak, conscientisant chacun sur le rôle qui est le sien dans la prévention du suicide chez les jeunes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Chefchaouen en émoi après le suicide de deux jeunes

La ville de Chefchaouen est à nouveau touchée par une vague de suicide. Samedi, deux jeunes se sont donné la mort dans des circonstances assez floues.

Ifni : suicide d’une adolescente de 15 ans

Une jeune fille de 15 ans a mis fin à ses jours de façon tragique, en se pendant au domicile familial à Amlou dans les environs de Sidi Ifni. Le drame a eu lieu dans la nuit du...

Suicide d’un détenu à la prison de Kénitra

Fin tragique d’un détenu de la prison civile de Kénitra. L’administration de la prison a indiqué, lundi, dans un communiqué, que le prisonnier «  A.R  » s’est pendu à l’aide...

Un Marocain se suicide après le décès de sa femme dans un accident de voiture

Triste fin d’un homme ce mardi 6 avril. Après la disparition, suite à un accident de circulation de sa femme, il met fin à ses jours en se pendant à un arbre à Agadir.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...